Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/06/2007

C'est l'heure !

c418ed4a5fa58b17a6ed864d717a5ad7.jpg 

         Ma femme ne veut pas se lever. Mais c’est qu’on doit voter. Ce sera agréable. Et puis, on fera notre devoir de citoyen. Je n’arrête pas de le répéter à mon fils : il y a des pays qui rêveraient de voter librement. Il me répond : et il y a des pays où on mange les chiens ! 

         On en profitera pour aller au marché. Ce sera notre petite promenade. Mon fils n’aime pas les promenades en famille. Je le comprends.

         Chérie, il faut se lever ! 

         Elle grogne un peu et se retourne. Les draps partent avec elle et me découvre son cul de femme libre. Je vote pour lui sans conteste.

         Je dis à mon fils, la chair de ma chair, qu’il pourra venir avec moi dans l’isoloir. Ca, ça le botte déjà un peu plus. Entrer dans le secret des grands ! 

         Le vote est obligatoire en Belgique. Donc on ne saura jamais si les gens se sentent concernés.

         Nous écouterons ce que diront les obligés dans la file. Il y aura l’inévitable parano qui croira que le vote électronique n’est pas fiable et que le monde est dirigé par Bill Gates. L’autre qui pensera que de toute façon tout est joué et que les politiques trichent et mentent. Encore un autre qui trouvera le temps trop long. Il y aura la vieille qui ne saura pas comment utiliser la machine et qui ralentira toute la file. La funeste vieille qui jouera de son statut de vieille. Le paroissien qui sera heureux et qui essayera de le communiquer aux autres. Le policier de service, gentil et civique, que mon fils admirera (surtout le gros revolver à sa ceinture). Il y aura le jeune étudiant, avec les cheveux en bataille, qui potassera encore son examen de math pour ne pas perdre de temps ; le lecteur endurci, l’impatient et l’handicapé. Il y aura l’habitué des files, celui qui perd son temps dans les bureaux du chômage. Il y aura une faune obligée d’aller voter. Et au milieu, nous ! 

         Je donnerai la main à ma femme et je serai fier de montrer à mes concitoyens que je l’aime et que je suis fier de vivre dans un pays libre où le vote est obligatoire.

         Chérie, il est temps !

         Ouh la la ! A voir sa tête, peut-être que le vote ne sera pas si facile que ça !

 

 

 

 

 

         Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com

 

 

Les commentaires sont fermés.