Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/10/2007

Placide (première semaine)

8567469a6a3817d856b8e8b03cf66453.jpg 

         Après une semaine sans bière, je suis aussi sec qu’un roseau dans le désert, vous savez, là où avant il y avait des fleuves. Et ben oui, même les fleuves disparaissent, à cause du réchauffement.

         Pour tout dire, moi je ne crève pas de chaud, que du contraire ; j’ai les mains et les pieds gelés depuis que je n’ai plus mon apport calorique en houblon. 

         Que faire ? Nous sommes en automne et ça ne fera que s’aggraver. Après l’automne, l’hiver.

         Pluie et froid en octobre, noël en décembre, dit le dicton Carolo. 

         Que faire ?

         Tiens, je vais repeindre un mur du salon. Ca va m’occuper. 

         Je vais chercher un pinceau et un pot de peinture rouille dans la remise et je commence à étendre la couleur. Je siffle, comme un bon peintre en bâtiment. J’espère que ça plaira à ma fiancée ? Je branche la radio et j’entends que Leterme (monsieur sans charisme) est revenu au devant de la scène pour dire des conneries. On a beau lui dire (dans son parti) de la fermer, parce qu’il n’a pas le talent d’un communicateur, rien à faire, il aime montrer que la Flandre est meilleure que le reste de la Belgique. C’est plus fort que lui.

         Monsieur sans charisme (pas plus qu’un merlan de la mer du Nord) s’est juré de rester bien calfeutré derrière les vitres de sa voiture ou de son bureau. Mais on voit qu’il aimerait tellement l’ouvrir (sa fenêtre ou son four à micro-ondes – avant on disait : « son moulin à paroles » - ) ...

 

9795e8dec596ea5daa5ed2aa80df4877.jpg

 

          Le Bach avance bien, par contre le Telemann ne veut pas se mettre en bouche et encore moins dans le larynx (c’est là qu’est la voix, dans le secret de ce cartilage, la chambre forte des cordes vocales, la magie quoi !). Hé Placide ! Le concert est dans deux semaines, et la première répétition dans une semaine ! Faut vraiment monter au front. Et n’oublie pas que tu as le Messiah de Haendel dans cinq semaines !

         Je fais des cauchemars la nuit. Je rêve que j’arrive face à l’orchestre, le chef me serre la main, me présente (est-il encore nécessaire de présenter Placide ?), puis dit que c’est un grand honneur de travailler avec moi. Il lève sa baguette, l’orchestre s’emballe, majestueux, et moi je ne connais pas la partition ... 

         Pouououo .... Suées. Réveil en transe. Je prends ma fiancée dans mes bras (qui se demande ce que je lui veux au beau milieu de la nuit) et je me rassure en me disant qu’il reste 14 jours, non 7 !

         Le mur est peint en une heure. 

         Que faire ?

         Et si j’allais faire le tour du pâté de maisons, en marchant lentement, en respirant comme une basse d’opéra, en examinant pour une fois les détails de ma rue ou je ne sais quoi ! 

         On fait du n’importe quoi quand on cesse de boire. Du n’importe quoi pour faire avancer le temps, alors qu’il faudrait qu’il n’avance pas trop vite.

         Je tourne en rond. Comme un moulin. 

         Un peu comme le formateur sans charisme.

 

 

 

97fd12b2b4f3cbc3f575a645f0e8889b.jpg

 

 

 

 

         Patrick Ringal

 

  cequejevois@hotmail.com

 

 

 

Les commentaires sont fermés.