Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/12/2007

Placide au mariage de son ami

19d927ab1fc35600ef012a56b88a0818.jpg 

 

 

 

 

         Finalement, la répétition ne s’est pas trop mal passée. (Voir le 14 novembre 2007) J’ai chanté. C’est tout. Ni mieux, ni moins bien qu’un autre chanteur. Je n’ai impressionné personne, surtout pas moi-même, mais je me dis que je ferai mieux dimanche prochain au concert. 

         Samedi, j’ai été à un mariage. J’étais invité par un ami qui se mariait enfin après treize ans de vie commune avec sa compagne... Y en a qui prennent le temps ! Mais c’est peut-être mieux ainsi. Ces deux là savent pourquoi ils se passent l’alliance au doigt.

         Quelle journée ! Que du beau monde ! Que des amis et des proches ! Et surtout du vin, du mousseux et de la bière ! Des ennemis ceux-là ! 

         J’ai passé la journée à rôder autour du bar. J’ai joué à cache-cache avec les serviteurs. J’ai fermé les yeux pour ne pas être tenté. Je me disais : Placide, si tu veux être fier de toi, tu ne dois pas boire. Et puis le diable s’est penché au-dessus de mon épaule. Il m’a soufflé son haleine chargée d’alcool. Il m’a murmuré d’une voix douce, une voix de contralto chantant du Mahler : que diable ! C’est un mariage... Tu ne vas pas tous les jours à un mariage non ? Alors, aujourd’hui tu peux boire quelques verres. Juste aujourd’hui...

         C’est bien connu, il ne faut jamais retoucher à l’alcool, il ne faut même pas retoucher un bouchon de liège ou une capsule de Jupiler. Mais il avait une voix tellement douce. Il m’a promis que le lendemain ne serait pas difficile, qu’il ne déchanterait pas, que je pourrai chanter comme au bon vieux temps, sans angoisses, sans trac. Il y avait de l’hymne à la joie dans sa voix. Le diable peut être sincère... Le diable ne trompe pas toujours. Pourquoi tant de gens l’écouteraient... ? 

         Il m’a entraîné vers le bar. Regard tout autour... Personne en vue. Personne pour venir me dire : Qu’est-ce que tu fous Placide ! Ma fiancée était hors de vue (elle discutait avec une amie d’enfance). Tiens, à ce propos, où était mon fils ? Chez Vadim sans doute...

         Le diable m’a servi un verre de mousseux. Je l’ai bu d’un trait, vite fait, en cachette, et les bulles ont pétillé dans mon crâne de piaf ! Pour le coup, j’ai attrapé des ailes. J’en ai avalé encore quelques-uns, et j’ai été papillonner à la réception et je crois que j’ai emmerdé un sacré bon nombre d’invités ! 

         Bref, je ne me souviens plus de la suite. Grâce à ma fiancée, je suis rentré à la maison sans dommage (excepté les dommages fait à notre couple). Elle a même pensé à mettre le réveil pour que je ne sois pas en retard à mon concert !! A mes cantates de Bach et de Telemann !!

         Réveil sur lequel était scotché un petit mot : « N’oublie pas qu’un alcoolique pue de la bouche toute la nuit et qu’il était pitoyable d’assister à ton spectacle au mariage de ton ami ! J’espère que ton concert sera meilleur que le concert de conneries que tu as débité hier ... Je ne te souhaite pas Merde ! »

b9b04143f8a5472cafaedee3678f89bc.jpg

 

 

          Patrick Ringal

 

  cequejevois@hotmail.com

 

 

Les commentaires sont fermés.