Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/03/2008

Dommage ...

 

8e831788fa772a6a3d56749005ac42e9.jpg

   

     Elle a quitté le plateau de TF1 sans crier gare, sans rien dire d’ailleurs, sans se retourner, pour mieux se retrouver avec elle-même et ses convictions. Sophie, n’aurait-il pas mieux valu que vous restâtes et que vous jetâtes à la face du gros goujat plein de suffisance mais sans voix aux élections, votre mépris ? 

         Je ne sais pas. Vous êtes belle, intelligente, talentueuse, experte dans l’art de faire chavirer les cœurs et vous n’en profitez pas. Qui sait si ce geste ne va pas le rassurer sur son pouvoir ? Vous fuyez ce digne représentant des camps de la mort (après tout, selon lui, ils ne sont qu’un détail de l’histoire) ; vous fuyez alors que votre notoriété et vos convictions, votre engagement pour les droits de l’homme, auraient pu le remettre à sa place, c’est à dire à un détail de l’histoire...

         On se souviendra de votre geste comme un geste courageux et fort, mais bizarrement, également lâche. Non ? 

         Je suis d’accord avec vous. Ce gros goujat mérite notre mépris, mais il n’y a pas de mépris plus fort que de l’ignorer, que de faire semblant qu’il n’existe pas, que de le rejeter aux oubliettes de l’histoire ou de lui fourrer son nez dans son c.c. !

         Maintenant Le Pen va revenir à l’avant-scène. Ah ça, il ne va pas se gêner ! Il va répondre. Il va exiger réparation. Il voudra venir s’expliquer sur les plateaux. Il va prendre le contrôle de cette affaire pour en faire une promo personnelle. 

         « Vous vous rendez compte comment les gens me traitent ! Nous sommes en démocratie. J’ai été résistant moi madame. Vous faites tout un foin de rien du tout. Vous avez quelque chose à cacher et je vais faire chercher par mes hommes, mes barbouzes, dans vos antécédents pour voir s’il n’y a pas une petite merde à exploiter... »

         Moi, je suis de votre côté Sophie Marceau, mais il est triste de laisser à nouveau le loup entrer dans la bergerie. On avait réussi à le mettre en quarantaine, on était content de le voir dans sa cage aux gorilles et voilà que vous lui ouvrez la grille. 

         Parfois un geste sincère et digne fait plus de mal que la diplomatie et la ruse.

         Dommage...

 

 

 

 

           Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com

 

 

Les commentaires sont fermés.