Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/06/2008

Brutus à la mer

 

   Brutus et Rufus sont deux pêcheurs à la ligne. Ils aiment discuter à longueur de journée des petits riens de la vie... Ils collectionnent les calendriers de « Pin-up » et entre deux coups, pensent au monde qui tourne parfois dans le mauvais sens

d6ca09e0c330422f8c782ea7059938cf.jpg 

   

         - Mais alors Brutus ! Où t’étais ? T’as été voir la Pin-up de juin ou quoi ! Ca fait cinq jours que t’as disparu ! 

         - J’ai été pêcher.

         - Mais où ? Tu aurais pu me prévenir... 

         - Je ne pouvais pas, ma femme était avec moi. Oh, c’est pas qu’elle ne t’aime pas, mais elle voulait qu’on passe un moment à deux, ça ne nous arrive pas souvent.

         - Ouais. 

         - Tiens-toi bien, accroche-toi à ta canne, j’ai été pêcher en mer...

         - Oups ! 

         - Enfin non, pas en mer mais au bord de mer.

         - Et quoi, les étangs d’Ixelles ne te plaisent plus ? (Rufus avait quelques sanglots dans la voix) 

         - Mais non ! Ma femme voulait découvrir autre chose que des journées à la maison. Elle en avait en peu marre que je parte pêcher tous les jours pendant qu’elle s’occupait du ménage. Tu sais bien que je lui ai demandé mille fois de venir avec moi, mais ma femme (tu la connais) n’aime pas s’asseoir au bord de l’étang et d’attendre – c’est elle qui le dit - comme une grosse morue qu’un appât passe ! Elle n’aime pas la pêche, alors il fallait bien que je lui donne ces quelques jours.

         - Mais tu as tout de même pêcher ? 

         - Ben oui, et c’est ça qui est fou, ma femme aimait me voir pêcher au bord de mer ! Elle disait que ça me rajeunissait, que j’avais tout compte fait un beau corps !

         - Dis-donc ! Peut-être que je devrais aussi aller au bord de mer ! Tu sais que ma femme trouve que je ressemble à une grosse patate chaude, trop chaude, quand j’attends la touche... Tu me fais rêver Brutus ! 

         - Et je vais encore te faire rêver. Ma femme a aussi pêché...

         - Oups ! 

         - Oui mon ami, elle a pêché et elle était heureuse. Elle disait tout le temps que le mystère des fonds marins la troublait. Elle disait : dire que je ne sais pas ce qu’il y a là devant moi. Je ne vois que de l’eau qui s’agite, qui bouillonne, qui arrive par vague et qu’en dessous il y a du poisson bon à manger, contrairement à la carpe.

         - Tu aimes encore la carte, heu la carpe Brufus, heu Brutus ? (Rufus était visiblement troublé.) 

         - Mais oui mon ami !

         (Les deux amis se sont pris dans les bras, oubliant pour un cours instant leurs cannes qui filaient fièrement vers le milieu de l’étang.)

         Brutus se disait que la vie était belle et qu’il suffisait de peu pour la rendre plus belle encore. Quelques fois, il vous suffit de prendre un autre chemin et le cœur se remet à battre comme au premier jour.

 

fd3303af3d2cdfef2ebf44153d482cd2.jpg

 

 

           Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com

 

 

Les commentaires sont fermés.