Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/11/2009

Qu'est-ce qu'ils cherchent ?

 

        Notre bon « deuxième-essai-nouveau-premier-ancien premier-ministre » est de retour. Vous vous souvenez il y a quelques mois ?

 

Leterme

 

 

 

        Je me demande s’il ne fait pas une erreur ? Moi, à sa place, j’aurais attendu. Il revient accompagné de « belle-maman » toute en rondeur (vous connaissez l’adage qui dit : faites confiance aux gros), c'est-à-dire qu’il revient sans revenir. On nous dit qu’il a mûri. Je veux bien le croire. Mais alors, pourquoi se laisse-t-il piéger ? Il y a quelque chose qui m’échappe. L’attrait du pouvoir est-il à ce point si puissant. Il sait qu’il va se planter, que tout le monde dira de lui que revenir chaperonné par « belle-maman » c’est comme de revenir la queue entre les jambes ; c’est avouer son incapacité à gérer seul, c’est demander à « belle-maman » si elle ne veut pas l’aider pour faire ses devoirs. Revenir maintenant revient à revenir en courbant le dos. Yves Leterme n’a pas été un bon premier ministre, sera-t-il un bon second-premier ministre ? Même s’il réussit là où d’autres (comme lui-même) ont échoué on dira que c’est grâce à « belle-maman » ! Vous y comprenez quelque chose vous aux aspirations des hommes politiques ?

 

              Patrick Ringal

 

 

23/11/2009

Ne pas bouder son plaisir

 

Rompuy

 

 

On ne va pas bouder son plaisir. Herman Van Rompuy c'est un grand cru pour notre pays. Ca fait du bien. On parle de nous un peu partout dans le monde. La Belgique, ce tout petit pays tout près des Canaries pour les Chinois, est en train de prendre sa place sur la carte du monde. On en avait déjà parlé avec l'affaire Dutroux et la marche blanche (vous vous souvenez : Belgique terre de pédophilie), également avec Tintin, avec Justine Henin et Kim Clijsters, plus quelques autres faits divers qui peuplent les nouvelles, mais tout de même, maintenant c'est du premier choix. Nous sommes les présidents de la communauté européenne, nous sommes les présidents de l'Europe, en fait nous sommes les présidents d'un continent alors nous sommes contents. Je n'en ai que faire de ce que les autres pensent. Ils sont jaloux, tant pis, c'est eux qui souffrent, pas moi, pas nous, pas notre Van Rompuy (prononcez comme « feuille » écrivent les agences de presse pour coacher les journalistes), pas ma mère, bruxelloise de souche, qui croyait que la Belgique allait disparaître et qu'elle allait devoir changer sa carte d'identité, maintenant ma mère est rassurée : son pays est le plus important aux yeux du monde, après Bruxelles bien entendu. . .

On ne va pas bouder notre plaisir. Nous avions déjà Bruxelles comme capitale de l'Europe, maintenant nous avons en plus Van Rompuy qui va nous diriger tout ce grand bazar !

Ca doit faire mal par où ça passe pour les français; eux qui sont obligés de tricher contre l'Irlande pour aller en coupe du monde de football, mal de voir ce p'tit mouchoir de territoire recevoir tant d'honneur . . . Quoi que Joe Dalton m'a étonné sur ce coup-ci. Sa déclaration vantant les mérites de Van Rompuy semblait sincère. Je crois qu'il l'aime bien, qu'il le respecte, mais que surtout il se dit que ce timide et discret personnage ne risque pas de lui faire de l'ombre. Quoi que ? Que nous réserve l'avenir.

Van Rompuy il me plaît. Et je vais vous dire pourquoi ; il y a dix ans on le disait fini, terminé, over, out, burn et tout . . . Son parti était de la crotte de Flandres. Regardez où il en est maintenant ! Si c'est pas un exemple pour nous tous.

Mes amis, il ne faut jamais se décourager. La roue tourne toujours, si on prend la peine d'actionner quelques mécanismes …

europe_nuit

 

          Patrick Ringal

19/11/2009

Potins insolites en vrac 2

 

     ou quelques petites phrases que je ressors du passé de ce blog.

P insolites vrac 1


 

 

Je ne suis pas un dingue de voitures je dois l'avouer, ni de pubs, mais quelques fois qui sait . . .

 

P insolites vrac 2


Ma femme va utiliser la voiture aujourd’hui à Bruxelles ; comme tous les jours d’ailleurs. Nous avons pris un abonnement aux transports en commun. Un abonnement qui ne sert à rien. Mais bon, on a fait le geste ! Je lui ai dit : mon bijou, tu sais qu’il va y avoir des pics de pollution aujourd’hui et demain ? Ouuui ! Mais je suis crevée ! Et puis, si je marche, je vais encore plus respirer la pollution ... Que répondre ? Que c’est toujours mieux de ne pas polluer et que notre fille va marcher dans la ville pour aller à l’école ? Sûrement. C’est ce qu’il faudrait lui dire. Mais alors, je n’aurai pas mon petit cadeau ce soir... Ce que les hommes sont lâches.


Dès qu’Images à l’appui sur RTL-TVI est terminé, j’attends avec impatience le lundi suivant. J’aime regarder le malheur des gens en mangeant ! C’est un bon remontant. Ainsi, je peux me dire que ma vie n’est pas si mal. Que ma salle de bain n’est pas humide ou remplie de cafards. Que je n’ai pas confié mon argent à un courtier véreux. Que mes voisins ne sont pas les seuls à emmerder les autres avec leur chien. Que ma maison sera terminée un jour parce que j’ai choisis un bon entrepreneur. Que, que, que, ... J’ai tout enregistré. Des centaines d’heures de malheur qui me donnent le sentiment que je vis des centaines d’heures de bonheur ... !



Non, non, non, moi je suis pour la publicité à la télévision ! J’aime trop ça. C’est vrai, ça permet de faire des pauses ; d’aller fumer une petite cigarette sur la terrasse (et ne pas enfumer les enfants), de se resservir un verre de rhum, ça permet aussi de regarder des belles femmes qui vendent de beaux produits et si on est précoce, ça permet de se satisfaire en deux coups de moulinet... Vive la pub et les rêves qu’elle nous fait vivre !

P insolites vrac 3



Certains matins, tout se passe en dessous de la ceinture. Ainsi, j’apprends que le ministre de la santé et des soins de longue durée en Ontario voulait porter des couches pour adulte et ce pour dénoncer le manque de moyen dans les maisons de soins infirmiers. J’aurais préféré apprendre ce qu’il pense mettre en chantier pour résoudre ce problème.

J’apprends que Tom Cruise a besoin de son garde du corps pour aller aux toilettes. Mais qu’est-ce qui se passe dans la tête du scientologue ? J’aurais préféré apprendre que ce paranoïaque maniaque renonce a la secte dont il est le numéro deux.

J’apprends que Pékin est la ville qui a le plus de toilettes publiques. J’aurais préféré apprendre que Pékin est la ville qui lutte le plus contre la pollution...

Certains matins il vaut mieux éteindre son poste, refermer son journal et aller nourrir les mésanges.

 

        Patrick Ringal