Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/01/2010

Un bon bouquin

Joyse un bon bouquin

 

 

 

        Il y a des jours ou l’on se dit : tiens, je lirais bien un bon bouquin ! Mais on ne sait pas lequel ? C’est la même chose pour : tiens, je boirais bien une bonne eau, mais on ne sait pas laquelle ? Ou une bonne bière, ou encore . . . Bref, on est dans le vide parce qu’il y a trop de tout autour de nous.

        Et voilà qu’on entend à la radio une très belle interview qui donne envie de lire le bouquin. C’est Jean-Pierre Hautier qui reçoit Patrick Roegiers sur la Première à propos de son dernier livre : « La nuit du monde » (Seuil). Une merveille ! Je vous jure.

        Jean-Pierre Hautier est un des meilleurs interviewers que je connaisse (il m’a reçu lors de la sortie de mon spectacle « Divo Capri » aux Beaux-arts en 2001). Il est capable de faire parler naturellement un pianiste bègue !

        Ce matin, il avait quelqu’un de brillant et de passionnant en face de lui. Je suis resté chevillé à mon poste comme jamais. Je buvais leurs paroles. J’ai eu envie de courir acheter le livre malgré ma rage de dent, oui une dent.

        Le livre raconte la rencontre entre James Joyce et Marcel Proust en 1922. James Joyce dont Stephen King raconte l’anecdote suivante (si vous la connaissez, vous pouvez sauter ce passage) : un jour, un ami de Joyce lui rend visite et le trouve dans un état dépressif. Et bien James, dit-il, ça ne va pas aujourd’hui ! Vous n’avez pas écrit ? Si, répond Joyce, j’ai écrit sept mots. Mais c’est merveilleux, s’écrie cet ami ! Oui, dit Joyce, mais je ne sais pas dans quel ordre les mettre !

        Et Proust, le grand toqué de la littérature, le sur-moi, le phœnix du souvenir, l’aigle des hypocondriaques, qui enfilait sept manteaux les uns sur les autres parce qu’il était asthmatique !

        Il ne faut pas avoir lu Proust et Joyce pour lire le livre de Patrick Roegiers. Il suffit d’avoir écouté l’émission pour courir l’acheter. Si vous n’avez pas entendu cette émission et bien je ne peux que vous conseiller d’acheter le livre. Quand des artistes parlent d’artistes, croyez-moi, on est dans le vrai. . .

proust un bon bouquin

 

 

             

 

              Patrick Ringal

       

Les commentaires sont fermés.