Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/06/2010

A l'envers

a l'envers1.jpg 

 

        Pour la première fois cette année, j’ai vu, en fin de bulletin météo : moins 1 mn de soleil ! Ca y est ! que je me suis dit, c’est parti pour six mois de dégringolade du jour . . . Cruelle fin d’année ! J’suis comme ça. Quand les jours raccourcissent je vois tout entre chien et loup. J’suis du genre à tout faire à l’envers. Par exemple, je suis heureux dès le 26 ou 27 décembre parce que les jours rallongent. C’est pareil avec les feux ; quand ils sont rouges, j’accélère, car je sais qu’ils vont devenir verts et quand ils sont verts, je freine, car c’est inévitable, ils vont devenir rouges ! Qu’est-ce que vous diriez d’un petit florilège de mes semblables . . . ?

        En voici : France Inter vire Stéphane Guillon alors qu’il faisait la meilleure audience du matin, Bart de Wever va chez le Roi alors qu’il est séparatiste, le prince Albert II de Monaco va épouser une Sud Africaine blanche, l’avocat de Julie et Melissa, Victor Hissel, jugé pour pédophilie, le cannibale de Rouen, Nicolas Cocaign, accusé d'avoir tué son codétenu puis mangé une partie de son poumon en janvier 2007 à la prison de Rouen, a été condamné jeudi soir à trente ans de prison. . . en trente ans de prison, il aura tout le temps de manger d’autres détenus ! Jo Dalton-Sarkozy qui reçoit Thierry Henry alors qu’il y a deux millions de personnes qui manifestent dans les rues par crainte de leur avenir, mon voisin qui milite pour l’écologie en mangeant bio et en roulant à vélo vient d’installer l’air conditionné dans toute sa maison, les pécheurs américains qui demandent une diminution du prix du pétrole pour aller pécher le mazout dans le golfe du Mexique et les résidents qui viennent en hummer protester contre les compagnies pétrolières . . .

a l'envers2.jpg

 

 

        Vous aurez compris que j’ai beaucoup d’amis qui me comprennent.

 

 

               Patrick Ringal

 

24/06/2010

Le drame

mandela 

        Nelson Mandela va pouvoir penser à autre chose qu’au drame de la France, le drame mondial de la France, le drame qui plonge toute une nation dans le désarroi et la désolation, le drame qui va plomber l’économie française, qui va ralentir la croissance et précipiter l’euro, le drame de l’élimination des bleus, plus important que tout ce qui existe ici bas, le drame qui éclipse l’envie même d’être un homme ou une femme, le drame qui va doper la vente d’antidépresseurs et d’anxiolytiques, qui va précipiter les gens au chômage et les sportifs dans les arrières cours des HLM !

        Et Nelson Mandela qui fait un petit signe de la main à l’équipe de France qui se retire enfin de son pays (c’est vrai qu’on a plus parlé de la France que de l’Afrique du Sud), elle se retire, au grand soulagement de tous, comme les eaux nauséabondes après une inondation ; un petit signe l’air de dire : allez pleurer chez vous, sur votre sort, sur la mort de votre honneur, sur la fin de vos valeurs et quand vous aurez bien pleuré et compris que tout ça n’est qu’une grosse conneries, alors on vous respectera à nouveau.

        Nelson Mandela qui semble sourire et dire : je vous avais prévenu, il ne fallait pas tricher avec l’Irlande pour venir chez nous . . .

 

 

          Patrick Ringal

 

22/06/2010

La parade

tribune1

 

 

        Quelle meilleure vitrine que la presse mondiale pour les bleus de France ! Une tribune digne de Jo Dalton-Sarkozy.

        Oui, oui, toute la presse parle aujourd’hui de cette équipe qui n’en est plus une, de ces représentants de la France, des ces gamins capricieux, impolis, fouteurs de gueules, ces fils de putes qui se permettent d’enculer tout un peuple avide de croire en eux.

        Je ne sais pas s’ils entendent ce qu’on dit, avec leur MP3 branché sur le cerveau et leur queue tournée vers les prostituées de luxes, mais ils feraient bien de se rendre compte que le mondial de football est source de rêve et d’espoir pour beaucoup de gens qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts, quand ce n’est pas, comme pour la majeure partie des Africains, ne pas trouver de quoi se nourrir !

        Ils sont dans un palace à 600 euros la nuit, ils ne voient rien de l’Afrique du Sud, ils sont choyés par un staff à leur dévotion et à leurs petits bobos et ils se permettent de faire grève.

        Cette équipe de chewing-gums scotchés à la pelouse et individualiste a trouvé la parade . . . Comme ils ne sont pas capables de donner du rêve, comme ils se rendent compte que leur jeu est nul et que le monde risque de se moquer de leurs socquettes, ils ont imaginé ce stratagème : vaut encore mieux qu’on parle de nous en dehors du terrain . . . On va leur montrer à cette presse qui ne nous aime pas, qui nous fait beaucoup de mal qu’on en a le blues (et pas du meilleur cru), qui blablabla ce qui se dit dans les vestiaires, on va leur montrer que ce n’est pas de notre faute si on s’est trompé de mondial, mais bien la faute à l’ambiance, à l’entraineur (là, ils n’ont pas tort), la faute à la fédération, la faute à Paul et la faute à Marcel, la faute à vous, peuple, qui n’aime pas assez ses joueurs ! Donnez-nous la force, par votre amour, de vous donner des mirages et des illusions. . .

        Je vous avais dit que je n’aimais pas le football, mais que je me réjouissais de regarder le mondial pour voir la France de Jo Dalton-Sarkozy perdre ! Et bien, qu’est-ce que vous en pensez ? C’est pas mal, hein !

        Mais, attendons mardi . . . Si jamais il y a un miracle, comme disent nos voisins et futurs parents, et que les bleus se qualifient tout de même, alors je crois que Jo Dalton-Sarkozy se proclamera Pape !tribune3

 

 

          Patrick Ringal