Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/03/2011

L'avenir de l'homme

 

avenir 2.jpg

Les poètes me mettent mal à l'aise. Ils disent des choses compliquées, alors qu'elles étaient simples avant. Ils font de belles phrases et j'ai l'impression qu'ils se compliquent la vie. Tout est entortillé et mélangé comme un plat de pâtes trop cuites.

Essayez de lire un poème dans un tram bondé le matin . . . Je vous fiche mon billet que vous allez gerber votre plat de pâtes sur les chaussures du monsieur en face de vous ! Et le poète dira : oh douleur, intense reflux de l'insondable noirceur. Tu es le passage de minuit à midi. Étale tes pétales, que renaissent les lumières de demain . . .

Non mais ! J'ai juste gerbé ! Et je peux vous dire que ce n'était pas du tout des pétales de mes deux, mais bien des spaghettis mal préparés par ma femme. . .

avenir de homme 2.jpg

 

Si je vous parle de ça, c'est que mon fils est revenu de l'école avec un poème d'Aragon qu'il devait étudier. Quelle embrouille ! Pas moyen de comprendre ce que ça voulait dire. . . C'est pas Aragon qui va me donner du travail !

Mon fils dit que c'est beau. Il veut devenir poète et rendre le monde plus doux et tout ce charabia. . .

- Dis ! Tu serais pas devenu pédé !

- Qu'est-ce que tu as contre les homos ?

Je l'ai envoyé vite fait dans sa chambre. C'est moi ton avenir pour l'instant, ne l'oublie pas !

Je me demande si Aragon met des fleurs de Bach dans son réservoir pour faire avancer sa caisse ! Bah ! De toute façon, paraît qu'il est mort.

« La femme est l'avenir de l'homme. » Tu parles ! Elle est l'avenir de l'homme si on est là. Sans hommes, plus de femmes ! Non ? C'est moi qui mets la petite graine de son trou (s'cusez-moi) pour qu'elle germe et nous fasse de beaux pétales.avenir de homme 1.jpg

La poésie tue l'avenir de l'homme.

Depuis la journée de la femme et ce poème pour gonzesse, c'est le foutoir chez moi. Ma femme et mon fils me parlent en machin à douze pieds !

Le monde doit être coloré par les artistes !

Résultat : j'ai avalé mes pâtes vite fait et j'ai coloré ce matin le tram en rouge-brun-vomissure . . .

avenir 1.jpg

 

 

Patrick Ringal

 

Les commentaires sont fermés.