Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/11/2011

Prendre ses précautions

 

next2.jpg

 

 

 

 

― Monsieur le directeur, nous sommes prêts.

 

― Bien. Monsieur le sous-directeur, avant d'aller annoncer la nouvelle, reprenons point par point tous les points qui nous concernent. Alors . . . Les avoirs de la société ont-ils été versés sur un compte à l'étranger ?

 

― Oui.

 

― Nous sommes-nous versé nos bonus ?

 

― Tout est en règle.

 

― Bien, avez-vous pris votre sac de couchage pour la nuit ? Vous savez que les employés vont certainement nous retenir.

 

― J'ai un sac de couchage tout neuf et je me réjouis de l'essayer cette nuit.

 

― Moi aussi. J'ai même acheté un matelas gonflable.

 

― Parfait monsieur le directeur, vous n'êtes pas directeur pour rien !

 

― Notre chauffeur nous attendra-t-il à la porte dérobée ?

 

― Il y est déjà monsieur le directeur.

 

― Lui avez-vous dit de prévoir le champagne ?

 

― Le meilleur. . .

 

― Vous pensez à tout, je suis fier de vous avoir comme sous-directeur.

 

― Bien, je crois que tout est en ordre.

 

― Je le crois aussi.

 

― Alors, c'est parti, allons virer tous nos employés ! Plus qu'une fois dormir et nous serons libres de profiter de nos avantages chèrement acquis.

next1.jpg

 

 

 

 

 

 

Patrick Ringal

 


07/11/2011

Le bonheur est derrière la porte

 

 

 

bonheur 3.jpg




    Selon « Sciences et Avenir » le bonheur ferait partie de notre carte génétique. Certains seraient plus aptes à être heureux que d'autres.

 

Moi je fais partie de ceux qui n'ont pas reçu ce gène. Je m'en étonne parce que mes parents sont très heureux. Ils n'arrêtent pas de rire et de tourner le dos aux problèmes. Selon mon père, il faut laisser les problèmes derrière la porte.

 

― Oui papa, mais moi, comment je fais pour mettre mes problèmes derrière la porte ?

 

― Et bien mon fils, tu ouvres la porte et tu dis à tes problèmes qu'ils doivent sortir. Simple et efficace.

 

― Moi, quand j'ouvre la porte pour chasser mes problèmes, ils ne veulent pas m'écouter et restent bien installés dans le divan, pire, d'autres problèmes en profitent pour entrer !

 

― Mon fils, nous ne nous déçoit pas ta mère et moi. Nous avons toujours été heureux dans notre famille, et ce, depuis de nombreuses générations. . .

 

Que voulez-vous répondre à ça ?

 

Si je ne veux pas perdre ma famille, en plus de ma femme et de mon travail, il vaut mieux montrer une belle figure.

 

Donc, je n'ai pas reçu ce gène. Je n'ai pas reçu également le gène de la chance, ni celui de la bonne santé ; quant au gène de l'argent, il est bien caché.

 

Mon papa me dit qu'il suffit d'ouvrir l'autre porte et que l'argent viendra se mettre dans le divan.

bonheur 4.jpg

 

 

Que voulez-vous répondre à ça ?

 

Je n'ai malheureusement pas reçu le gène de la beauté, ni celui d'être grand.

 

Mon papa dit qu'il suffit d'ouvrir une porte quelque part pour découvrir un nain heureux. . .

 

Et merde avec tes portes !

 

Je n'ose pas lui dire que je suis aux portes de la déprime, même si depuis des générations on est heureux chez nous.

 

 

 

En revanche, j'ai reçu le gène de la mauvaise humeur et de la violence, alors ce matin j'ai décidé, heureux avec moi même, d'aller dévisser la tête du mon géniteur et d'essayer d'être équilibré dans la vie que je me suis choisie !

 

Qu'est-ce que vous en dites ?

 

Il vaut mieux assumer l'absence d'un gène et chercher derrière quelle porte se cache le bonheur. bonheur 1.jpg

 

 

 

 

 

Patrick Ringal

 

 

 

 

11:00 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, bonheur, gène, papa, fils, portes

02/11/2011

Don d'organes

 

organe 1.jpg

 

J'aimerais donner mes organes à Transplant.

 

Mes poumons de fumeur sont encore en bon état, je crois (pour le moment).

 

Mon sexe, qui a très peu été utilisé (en tant que célibataire ― quoique !).

 

Mes bras, qui n'ont jamais porté de lourdes charges et mes mains qui n'ont jamais fait la vaisselle (elles sont donc aux petits oignons).

 

      Je regrette, mais je ne donnerai pas mes jambes ― on ne sait jamais qu'il faille courir dans l'autre monde ?

 

      Je donne mon foie. Il est très gros, gonflé et il fait 800 Gamma GT. Pas mal pour un foie ! Quand je pense que certains foies ne font 60 Gamma GT !

 

     Je donne mon cœur, mais je tiens à préciser que mon cœur n'aime pas les Flamands ! Donc, si c'est un Flamand qui le reçoit, il doit envisager de déménager pour aller habiter à Bruxelles ou en Wallonie. . .

organe 2.jpg

 

 

 

 

       À ce propos, je voudrais apporter une réflexion philosophique sur le don d'organes anonyme : en effet, imaginer qu'un sidérurgiste wallon reçoive de façon anonyme le cœur de Bart de Wever, il ne comprendrait pas pourquoi il se mettrait a crier de temps à autre Wallons dehors ! De même pour le pauvre ignorant qui recevrait le cœur de Jo Dalton-Sarkozy, il s'entendrait hurler à tout bout de champ Casse-toi Pauv'con ! Et d'autres injures encore.

 

      Donc, peut-être faudrait-il revoir la législation sur le don d'organes ?

 

 

 

      Si quelqu'un veut mes pieds (si possible un habitant du sud), il peut les avoir. Sachez seulement que mes pieds marchent plus volontiers dans les régions du sud où il fait bon vivre que dans les régions du nord où sévissent nombre de partis d'extrême droite !

 

      Je garde un de mes reins et je donne volontiers l'autre qui sent assez fort l'urine.

 

      Enfin, je tiens à donner ma mobylette à mon fils qui sera bientôt en âge de passer son permis.

 

      Je vous remercie pour votre bonne compréhension.

 

      Je soutiens votre action !

 

      Donnons nos organes nom d'un petit bonhomme !

 

 

 

      Bien à vousorgane 3.jpg

 

 

 

 

 

Patrick Ringal

 

 

 

 

 

10:50 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, organes, don, ringal, coeur, reins