Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/06/2007

Les films historiques

6322659385dd1efd011bb37e75480d92.jpg

    

       - Tu as vu la femme du calendrier aujourd’hui Rufus ?

         - Oui. 

         - Elle n’est peut-être pas Officier de la légion d’honneur, mais elle est vachement plus intéressante que Barbra Streisand ! Je me demande pourquoi Sarkozy s’intéresse à elle ?

         - Ce n’est pas lui mais sa femme, Cécilia. 

         - Juste ! Lui, il aurait nommé Sharon Stone !

         - Et il aurait été dormir avec l’huissier. J’ai loué un film hier. Je voulais faire une surprise à ma femme. Un film historique, c’est ce qu’elle aime. 

         - Un James Bond ?

         - C’est historique ça ? 

         - Ben quand même, non ? On visite beaucoup de pays et on peut comprendre le conflit avec les russes ou avec les afghans.

         - Historique ça veut dire qu’on ne parle pas de notre époque mais bien d’une époque ancienne. 

         - C’est ce que je dis. Le conflit froid, tu sais, la guerre du froid...

         - La guerre froide Brutus... 

         - Oui, la guerre froide, c’est de l’histoire ! Rassure-moi. En plus, c’est vachement bien raconté, très bien filmé, avec des bonnes actrices. Moi j’aime les films historiques de James Bond.

         - Donc j’ai loué un film historique sur l’Irlande en 1920, ... 

         - ... Oui, c’est vraiment historique.

         - ... Et j’ai appris beaucoup de choses. Un très beau film. Je ne savais pas que les Irlandais pouvaient se taper dessus sous l’œil amusé de la Reine. Enfin, à l’époque, c’était sous l’œil du Roi. L’Irlande du Nord et l’Irlande du Sud, L’IRA, le Fenn, et tout ça, très compliqué, mais passionnant ! 

         - Je ne savais pas que les Anglais avaient eu un Roi ?

         - C’est ça l’histoire Brutus. On apprend beaucoup de choses en regardant ce genre de film. On devrait le passer dans les écoles. 

         - Ta femme a aimé ?

         - Oui la première moitié, après, elle s’est endormie... Faut dire qu’elle était crevée, elle avait fait tout le ménage, elle avait été chez sa sœur et avait fait le repas et la vaisselle. 

         - Si t’avais loué un James Bond, elle ne se serait pas endormie !

         - Peut-être pas, mais elle n’aime pas quand Bond couche avec toutes ces femmes. Elle dit que ce n’est pas naturel et que ça pourrait me donner des idées. 

         - Oui, il y a historique et historique ... N’oublie pas de rapporter le film avant 19 heures !

         - Oups ! Je vais demander qu’elle le fasse. 

         - C’était quoi le titre ?

         - Oups ! Je ne sais plus ...

48a9771963b6edbc9fc2507c3c4d8fca.jpg

 

 

         Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com

 

 

25/06/2007

"Loft trash"

ca64c63b8bf15f26d33fbf871ca9ba80.jpg

   

        Ce n’est pas la fête à Brutus aujourd’hui, parce qu’il ne peut pas aller pécher. Par contre, c’est la fête aux tailleurs et aux restaurateurs de toutes sortes. Tailleur de pierre bien entendu, tailleur de face, de brillant, de diamant, tailleur de pipe et de tunnel, tailleur d’écran télé pour amuser nos samedis soirs, tel l’écran de TF1 qui nous refile son « Loft » sous d’autres formes. 

         Jean-Baptiste, qui n’est pas tailleur mais restaurateur en congé, est allé manger un bout dans la galerie « Salope ! Conne ! Putasse ! » Pardon, je ne savais pas qu’il avait le syndrome Gilles de la Tourette... 

         Un « Loft » rien qu’avec des Tourettiens, ce serait pas mal, non ? 

         De tous temps, on a aimé zieuter ; qui sa voisine, qui sous les jupes, qui la porte entrouverte, qui la pendaison de Saddam Hussein (horrible, mais tellement réelle, sordide mais tellement fascinante qu’on l’a tous biglée en cachette sur le net ; faut dire qu’on nous avait bien alléché en ne nous montrant que le début au JT), qui la vie privée des stars, qui la chambre du meurtre ou l’arrière-cour du pédophile, alors pourquoi pas un « Loft Trash » qui nous montrerait la vie secrète des racistes (ceux qui n’aiment pas les Bamboulas), ou la vie saugrenue de fabricants de godemichés !

         Non, je ne reviens pas toujours au cul, ce sont les tailleurs d’écrans de TF1 qui le font et comme il n’y a rien d’autre à la télé (c’est l’été), on finit toujours par tomber sur eux. Le zapping passe par les tailleurs d’écrans racoleurs et comme le dirait Brutus : moi j’aime quand il y a de la fesse ! Et ma femme aussi d’ailleurs... Et si c’est de la fesse et du sexy qui me présente le Reine Elisabeth, alors je suis prêt à écouter du piano classique...

ada27caea33614256e49c4722555ba88.jpg

        Patrick Ringal

   cequejevois@hotmail.com

16/06/2007

Brutus en Virginie

6a076b299e30380e320bf4b3048fa245.jpg 

 

          - Ca ne mord pas beaucoup ce matin, qu’est-ce que tu en penses Brutus ? 

         - C’est à cause des pluies. On n’a jamais vu autant d’eau ! Même mes bacs à fleurs sur le balcon sont noyés ! Du jamais vu !

         - Du jamais vu en Virginie ... 

         - C’est qui Virginie ? La femme de la photo ?

         - Mais non, du jamais vu en Virginie avec cette condamnation à deux ans ferme pour des parents qui ont permis à leur fils de boire de l’alcool pour ses 16 ans ! 

         - Ouais ! Ce sont des fous aux Etats-Unis ! Moi, mon gamin, il connaissait déjà la différence entre une Jupiler et une Maes à 13 ans !

         - Et bien là-bas, ... 

         - ... en Virginie, ils ont des majorettes et des pom-pom-girls ! Peut-être que c’est là-bas qu’elle est Madeleine McCann, ils les prennent tellement jeunes !

         - Elles sont miss à cinq ans ! Elles sont pom-pomées comme les filles des magazines. 

         - Il vaudrait peut-être mieux qu’elle soit là-bas la petite anglaise...

         - Ouais, mais pas dans une famille de Mormons !

         - J’espère qu’on va la retrouver ! C’est dur pour les parents. C’est dur pour les enfants aujourd’hui... (Brutus se mouche) En tout cas, bravo au blog qui lui est consacré ! SOS Madeleine McCann

         Brutus pousse un soupir. Il se demande comment les hommes peuvent faire tant de mal aux enfants. Rufus continue : 

         - Donc, en Virginie, tu peux acheter une arme à 16 ans, mais tu ne peux pas boire avant 22 ans !

         - C’est pour éviter qu’ils ne soient beurrés et tirent n’importe comment, sur tout ce qui bouge ! 

         - Bah ! Qu’ils s’entretuent ! Ils sont trop cons pour comprendre que la vie est belle.

         - Ouais... Qu’ils ne tirent pas sur les majorettes !

 

7ed62fcfd43c1a8ac83b6ef534342204.jpg

         - Ni sur la femme de la photo ! 

         - Et pas sur la petite Maddie !

         - On est bien ici. Sauf qu’il n’y a pas beaucoup de poisson. Foutues pluies ! 

         Brutus regarde le bouchon orange tout au bout de sa ligne, balloté par les vaguelettes de l’étang, et pense qu’il est bien content d’avoir eu un fils... C’est vrai quoi ! On enlève moins les petits garçons ! Quoique ...

         Ca y est ! Une touche ! Et la vie, la belle vie, reprend son cours.

 

 

 

 

         Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com