Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/05/2007

Brutus est perplexe

 

7a5f5368b3fe75cbc68ad3a0010a7364.jpg

 

           - Non c’est vrai, je ne sais plus quoi penser ! Je trouve que Miss Univers est très belle, mais je me demande comment ils font pour décider que c’est elle ? 

         - Ils ont des critères ...

         - Des quoi ? 

         - Et bien, une série de ...

         - Je sais c’est quoi un critère, mais ça ne veut rien dire. Ce ne sont pas les critères de monsieur tout le monde. Ce sont les critères du magnat de l’immobilier, ce Donald Trump. C’est lui qui décide. Avec son pognon, il attire toutes les petites mouches égarées des 77 pays qui participaient. Tu crois qu’il couche avec Miss Univers ou ses dauphines ? 

         - Je ne sais pas, peut-être avec miss photogénique ? En tout cas, ça ne doit pas être très compliqué pour lui de trouver de la fesse pulpeuse...

         - Il ne pourra jamais coucher avec Miss Monde ! Ce n’est pas lui qui l’organise ! 

         - Bien fait pour sa tronche de Trump !

         - Si j’avais été dans le jury, j’aurais voté pour la femme de la photo !

 

 

4b01dd80872f2a3783a3ecea7fb1da5d.jpg

         - Et moi pour Jennifer Lopez ! 

         - Peut-être bien pour ma femme quand elle était jeune, et surtout moins chiante...

         Brutus regarda vers la cime des arbres, rendue légèrement floue par la brume matinale, et soupira. 

         - Ta femme a bien voulu que tu regardes Miss Univers ?

         - Oui. 

         - Elle n’est pas si chiante alors !

         - T’as raison, je n’y avais pas pensé. 

         - Regarde celle-là, dit Rufus en montrant une femme qui marchait dans la rue, non, qui courait pour attraper son bus, et qui dévoilait à chaque pas le haut de ses cuisses blanches, faisant claquer ses hauts talons sur le trottoir. Ca résonnait dans la tête des deux pécheurs comme des coups de fusil !

         - C’est notre Miss Univers de ce matin ! 

         - T’as une touche !

         - Oups ...

 

 

 

 

 

          Patrick Ringal

 

  cequejevois@hotmail.com

 

 

25/05/2007

Brutus voit les choses en dur

  

30b1e9b4c42b5fd79502a1e4169dfb30.jpg

 

 

  

           - Il faut construire en dur. Il faut du solide. Il faut des prisons solides et des étangs bien nettoyés.

         - Brutus, tu ne vois pas que je pèche ? Je n’ai pas envie de parler politique. 

         - Alors je parlerai tout seul. Déjà que hier soir j’ai dû la fermer parce que ma femme voulait regarder « 24 heures chrono », j’dis pas, c’est prenant, mais j’avais envie de parler.

         - ... 

         - Moi je suis content que Sarkozy soit président. Il va foutre la merde un peu partout en bousculant les choses.

         - Oui, mais pas dans la bonne direction ! 

         - Ah, tu vois que tu as envie de parler !

         - Tu m’embêtes, non, tu me fais chier ! 

         - Peut-être pas dans la bonne direction, mais il va foutre la pagaille et ce sera en dur. Sarkozy va tout faire pour plaire aux uns et aux autres. Il ne va pas tourner autour du pot. Je suis certain que les socialistes ne savent déjà plus comment contre attaquer son image. Il est jeune, il court devant les caméras, et t’as remarqué qu’avec ses gardes du corps ça fait tout de suite star, ça fait people à la « Ciné télé revue », et les gens aiment les peoples qui les font rêver. Sarkozy, il va faire rêver parce qu’il a plein de promesses dans ses valises, il en a des paquets, toutes des promesses en dur. Il a une femme qui le fait courir. Elle est pas moche et même un rien sexy. Elle va te me nettoyer toutes ces fanfreluches, ces babioles et ces manières de seigneurs à l’Elysée. Je suis sûr, dur comme un partisan du cul, qu’elle s’habille comme la femme de la photo le soir pour le recevoir ! Il paraît qu’il est venu hier à Bruxelles ...

         - C’était ça le bordel dans les tunnels ! 

         - ... et qu’il a fait des propositions qui plaisent aux européens. Il veut un traiter simplifié, seulement quelques articles, du dur quoi, du facile à comprendre. Il veut faire bouger les choses. C’est comme l’impôt sur les fortunes, et bien au moins c’est clair, ça va profiter aux riches, c’est du dur, tellement dur que Johnny (qui n’est pas un tendre) a déjà dit qu’il quitterait la Suisse pour revenir en France, maintenant qu’on ne va plus tout lui pomper. Il ne faut pas tout pomper à ceux qui travaillent beaucoup ! Il a fait fort avec ses ministres ! Ils sont jeunes, ils sont moitié femmes (malheureusement pas comme sur la photo), y en a même de gauche ! On peut pas faire mieux pour faire imploser les parties adverses !

         - T’as une touche ! 

         - Oups ! En tout cas, on va bien se marrer pendant cinq ans !

         - Oui, il a du flair pour ratisser large ...

 

 

 

d3f2f898cc8bf64e83defbba7d95b0f5.jpg

 

 

 

        Patrick Ringal

  cequejevois@hotmail.com

 

16/05/2007

Satanée migration

 

f2eb94bc835eb5b9280acdeb5643ee09.jpg

          - Tu fais des mots-croisés toi ?

         - Non, c’est une perte de temps. 

         - Et la pêche ? Ce n’est pas une perte de temps…

         - Ca me permet de réfléchir, et faut bien le dire, de ne plus avoir ma femme dans les pattes... 

         - Je te comprends. C’est la Sainte Dymphna aujourd’hui !

         - Comment tu sais ça toi ! 

         - Je l’ai lu dans le journal. Il paraît qu’elle était très belle.

         - Comme celle sur la photo ? 

         - Si on veut, mais en plus sainte. Tellement belle que son père, après la mort de sa femme, donc la mère de Dymphna, voulait l’épouser… Tu me suis ?

         - Oui. 

         - Comme elle ne voulait pas, il l’a décapitée.

         - Les femmes rendent fou. 

         - C’est la patronne des malades mentaux et des lunatiques.

         - Pourquoi, elle était fêlée ? 

         - Je ne sais pas. Peut-être qu’elle se baladait en petite tenue devant son père ?

         - Ca ne risque pas d’arriver à ma femme !

 

bf145b06cfbae955853c1dded47802cc.jpg

         Brutus réfléchit un instant, contemplant la surface calme de l’étang, le bouchon immobile, les canards au loin, respirant à pleins poumons l’air frais du petit matin, puis dit : 

         - Je n’aime pas les histoires de famille. Chaque dimanche c’est pareil, elles font plus de bruit qu’un troupeau de gnous. Z’ont tellement de secrets qu’elles font fuir le poisson.

         - A ce propos, il paraît que dans quelques années va y avoir une sacrée migration de gens à cause du réchauffement climatique. Un milliard. 

         - Vont pas tous venir ici tout de même !

         - Espérons… 

         - N’y pensons pas.

         - Satané bordel de climat ! Sainte Dymphna pourrait pas faire quelque chose ? Elle est bien la patronne des hommes non ? Tous des tarés !

 

 

 

 

        Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com