Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/11/2010

Sacré Filou

Sacré Filou 2.jpg 

        - Bonjour Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy !

        - Bon, bon, faisons vite ! Je vais vous dire quelque chose, j’ai besoin d’un conseil.

        - C’est pour ça que je suis là Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy. Vous m’avez engagé pour . . .

        - Je sais pourquoi je vous ai engagé, pour m’écouter.

        - Bien. Dites-moi.

        - Mon collaborateur, vous savez, le principal ?

        - Fillon ?

        - Oui, ce fils de pute, ce filou, je le vire et il revient le lendemain ! Je ne trouve pas de solution. J’ai formé un nouveau gouvernement et ce pauv’con est déjà à sa tête ! Comment je dois faire ?

        - Je vous écoute . . .

        - Heu, bon, vous pouvez parler.

        - Il faut créer un poste rien pour lui, je veux dire un poste loin de vous, comme par exemple « Ministre des sondages » !

        - Ah ben non ! Il est plus haut que moi dans ces putains de sondages !

        - C’est ce que je dis . . . il est loin. (Je crois que j’ai parlé trop vite !)

        - Je préfère quand vous écoutez.

        - Bien Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy.

        - A propos de ces sondages, comment il fait pour être aussi populaire ? C’est lui qui se tape tout le sale boulot et les Français l’aiment bien. Ma Carla m’a dit que je bouge trop. Putain, des élections dans deux ans et je suis au plus bas ! Si je ne suis plus président, cette connasse va partir ! Pourquoi pas. Je l’aime bien quand elle est couchée, debout, elle est trop grande. Faut que je remonte dans les sondages. Je vais rester calme et discret. Si je me retirais jusqu’aux élections quelque part du côté des Antilles ? Est-ce que mon Airbus Air Sarko one est prêt à décoller ?

        - Toujours Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy.

        - Ne le dites pas à Filou. Je vais le laisser se planter tout seul, la France est vraiment dans la merde, et ensuite, je reviens dans deux ans, bling ! tout en haut dans les sondages !

        - Je ne crois pas que . . .

        - Je vous ai engagé pour, pour, pour . . ?

        - Ecouter.

        - Très bien. Vous viendrez avec moi, j’ai besoin de vous, je vais mettre un plan de bataille au point. . .

 

 

               Patrick Ringal

 

 

 

Sacré Filou.jpg

04/05/2010

Jo Dalton et la Belgique

Jo dalton et belgique 1

 

-      Bonjour Monsieur le président Jo Dalton-Sarkozy ! Vous m’avez mandé ?

-      Oui. Asseyez-vous. Oui, oui, là, sur cette chaise ! Je sais, elle est très basse. Bon, dites-moi, que savez-vous à propos de la Belgique ?

-      Heu . . . et bien Monsieur le président Jo Dalton-Sarkozy, c’est notre voisin, c’est un petit royaume . . .

-      . . . un Royaume ! Avec un Roi ! Un Monarque ! Pas un Président ?

-      Non Monsieur le Président, un Royaume malheureusement, avec un Roi, un vrai Roi et sa Reine, et ses descendants, et ses ramifications. Un Roi que le peuple applaudit le jour de la fête nationale belge . . .

-      . . . ah, ils ont une fête nationale ! Le 14 juillet ?

-      Non, non, le 21 juillet.

-      Bien ! Bien. . . Dites-moi, et ce roi a été réélu ?

-      Heu . . .

-      Il s’est affranchi du mi-mandat ? Il a vaincu ses rivaux ? Il faudrait me prendre un rendez-vous avec monsieur le roi de ce pays, sans lui dévoiler ce que je voudrais lui demander ; un rendez-vous pour qu’il me donne quelques pistes pour le futur. . .

-      . . .

-      Dites-moi, pourquoi est-ce qu’on parle tellement de ce petit pays . . . ? C’est quoi ce virus chinois ?

-      Ce virus ?

-      Et bien, cette grippe A-B1H1V1 !

-      Je n’en sais trop rien hélas, mais je vais me renseigner.

-      En attendant, veuillez à fermer les frontières. Vous dites que ce petit pays est près de chez nous ?

-      Juste à côté.

-      Mon sang ! Est-ce que les vents peuvent nous apporter ce virus ?

-      Heu . . .

-      Faites dresser des éoliennes le long de la frontière ! J’ai déjà assez d’emmerdes avec le virus de l’impopularité et dites à Ma Dalton-Sarkozy de porter un masque, on ne sait jamais . . .Jo dalton et belgique 2

 

 

      Patrick Ringal

 

24/03/2010

Virgules

 

texte14

 

 

        Dis, toi qui va voir le Président Jo Dalton-Sarkozy dans quelques minutes, tu crois qu’il a bien entendu le message des électeurs, qu’il a bien lu tous les rapports qui lui ont été remis ? Il les a lus, mais comme à son habitude, très vite et il n’en a retenu que les virgules . . .

 

 

          Patrick Ringal