Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/06/2007

Florence

 

c0f6a4db1b29d6bc1312f47b76e32428.jpg

         Florence trouve inconvenante la publication, par le Vatican, des « dix commandements de la route ». Elle qui a toujours conduit avec prudence, quoique vite énervée par un automobiliste qui démarrait trop lentement au feu rouge, est de moins en moins d’accord avec le Rat d’hiver... Et puis tiens, elle ne fera plus le signe de croix avant de monter dans sa voiture et elle s’habillera de court pour donner du bon temps aux camionneurs !

 

 

18/06/2007

Noyer

 

 

e555ced493f666cf638a06a57d93f6ba.jpg 

 

        Dix noyers compensent 10 tonnes de co2 en 20 ans ! Pour le chêne et l’hêtre, c’est pareil ! 

         Dix noyés, emportés par les flots des inondations dans leur voiture, ne produiront plus de co2 et c’est plus rentable...

         Ségolène et François ne sont plus. La politique les avait réunis, le pouvoir les a séparés. Le climat ne s’en portera pas mieux pour autant !

13/06/2007

Le gendre idéal

 

d3833bdc1da8113fbe60020870c611a1.jpg 

 

 

         Je m’appelle Ephrem, mes ancêtres sont morts en 373. J’étais à la caisse d’un supermarché hier matin et j’ai voulu payer avec un billet de 200 euros. La caissière semblait très embarrassée. Je lui ai dit d’appeler le gérant pour changer le billet, que je n’étais pas pressé, je la rassurais car elle semblait paniquée. Mais elle a fondu en larmes. « Je n’ose pas l’appeler. Il est de très mauvaise humeur et je risque ma place si je le dérange encore. Je suis nouvelle. » 

         Que pouvais-je faire ?

         Les gens s’énervaient dans la file. 

         « On n’a pas que ça à faire ! »

         « J’ai un taxi qui m’attend ! » 

         « C’est vraiment prendre les gens en otage ! »

         ... et toute une série d’inepties citoyennes aussi subtiles les unes que les autres. 

         Alors, je me suis penché vers la caissière et je lui ai murmuré à l’oreille : « Ne craignez rien, je vais faire ce qu’il faut ».

         J’ai regardé la file et je leur ai fait un grand sourire, le sourire qui déconcerte parce que ce n’était pas celui qu’on attendait dans ce genre de situation, le sourire du gendre qui a tout l’avenir devant lui, un sourire a déstabiliser un chauffeur de taxi ou un preneur d’otage. J’ai levé une main et j’ai fait le signe de : tout va s’arranger ! Puis, j’ai pris le micro de la caissière et j’ai dit d’une voix calme et posée : Monsieur le gérant est demandé caisse une ! Est-il possible qu’il ne prenne pas trop son temps ! Une file attend son bon vouloir ! 

         La file, pour le coup, me regardait autrement, sans parvenir pour autant à choisir son camp.

         Nous n’avons pas dû attendre longtemps avant de voir débarquer un petit blond au teint rouge et à l’haleine de fromage de chèvre. Il arrivait en courant, pédalant sur ses petites jambes, comme si on venait de lui annoncer que l’Inno était de nouveau la proie des flammes ! 

         - Que se passe-t-il ! cria le petit gérant de mauvaise humeur.

         - Monsieur ! (je pris ma voix la plus grave), cette jeune personne ne voulait pas vous déranger, or j’ai besoin de payer mes articles ! Pourriez-vous envisager de changer mon billet de 200 euros ! Je précise qu’il est vrai ! 

         Le petit blond, pour le coup, stoppa net, ouvrit la bouche pour dire je ne sais quelle ânerie, mais je lui coupai la parole :

         - Cette personne vous défend ! Et qu’est-ce que je dois dire moi ? Hein ? C’est intolérable ! Un billet de 200 c’est de l’argent, non ? 

         - Calmez-vous monsieur, je vais changer votre billet. Le client est roi chez nous.

         Il prit mon billet en faisant un signe condescendant à la caissière. Il se pencha vers elle et lui glissa à l’oreille : vous avez bien réagi. Je suis très content de vous. 

         Je fis, pour ma part, un clin d’œil à la caissière. Elle me répondit par un sourire timide. La file était sur son cul et les taxis pouvaient bien attendre !

         Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour avoir un peu de liquide... et acheter ses céréales !

 

 

6fc85a18c746f298fa69f0218432dff8.jpg

 

 

        Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com