Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/06/2007

Croisière

a21250214d48ef07693677b402ff01d0.jpg

  

 

         Je vais partir en croisière au large de Malte et la première pensée qui me vient est – surtout - de ne pas oublier d’emporter mon dentifrice ! Il n’y a rien qui m’énerve plus que de me retrouver sans mon tube préféré et de devoir emprunter celui de ma femme ; ou pire, d’aller en acheter un au « Free shop » du deuxième pont, car on ne sait jamais sur quoi on tombe ? Il y a des dentifrices qui vous déchaussent les dents, d’autres qui vous saignent les gencives, d’autres qui ont un goût de craie ou de pharmacie, d’autres encore qui ne rafraîchissent pas. Non, moi j’aime mon « Dento-Me » et j’entends bien l’emporter avec moi !

         Cela mis à part, je sais que je vais traîner sur le pont, étendu dans une chaise longue, à regarder l’infini de la mer. Je sais que je vais me projeter vers l’horizon. J’aime imaginer les fonds sombres et mystérieux au-dessus desquels nous naviguerons. Je vais également lire. Alors il faut que je bourre ma valise de bouquins, des poches, ainsi je pourrais en prendre plus. Je pense prendre un Michael Connelly, pourquoi pas « Trunk music », qui a judicieusement été traduit en français par « Le cadavre dans la Rolls  » ?

2e495233a155cd9c4f6b0de2e09643eb.jpg

         Peut-être une biographie ... Je ne sais pas laquelle, voyons, ah voilà, je vais prendre « Ecritures, mémoires d’un métier » de Stephen King. Je n’ose pas emporter « La tour sombre » car je risque de ne rien voir du paysage, ni de ma femme d’ailleurs. Non, prenons plutôt « Monsieur est servi », ainsi ça nous donnera des idées à ma femme et moi...

76dcd4bcde47ad594225f6b47e730e92.jpg

         Nous pourrons faire ça sur le pont, sous les escaliers, près de la piscine.. ! Je lui ferai la lecture pendant qu’elle aura la bouche pleine. Bref, je pense prendre un quintal de livres. Je pense emporter également une bouée (je crains l’eau plus que tout) mais ma femme me dit que ce n’est pas nécessaire car ce genre de croisière a sûrement prévu le matériel nécessaire pour la survie des passagers en cas de problème ! 

         - J’espère que nous ne croiserons pas trop de naufragés au large de Malte !

         - Il paraît qu’ils ont repêché 18 cadavres, des immigrants clandestins. 

         - Tu crois qu’on a bien fait d’aller dans cette région ? Il paraît qu’il y a beaucoup de petites embarcations avec des clandestins. Ils essayent de quitter l’Afrique et la misère. Et s’ils essayaient de monter à bord !

         - La mer est grande ! Tout de même, ce serait bien notre veine si on tombait sur un de ces vieux rafiots ! Mais s’ils essayaient, je suis certain que le capitaine ordonnerait qu’on les repousse. On a payé assez cher, non ! 

         Bon, je rajoute dans mes bagages un livre sur la survie en mer, on ne sait jamais...

         Ma femme me dit que je dois laisser un peu de place pour les vêtements. Je souris. « Oui mon amour » que je pense. Je la prends dans mes bras et elle se laisse aller contre moi. Je lui dis d’un ton coquin que nous n’aurons pas souvent besoin de nos vêtements ... Elle me caresse le membre en glougloussant !

        Patrick Ringal

   cequejevois@hotmail.com

23/05/2007

On peut tout faire

 7a9204036d4dc6ce951bd39d19490a6d.jpg

     

 

         On peut se faire opérer de tout aujourd’hui... 

         On peut se faire refaire le nez et les seins. On peut se faire greffer un anus, recoudre une plaie, cacher une plaie, descendre les paupières, remonter les pommettes.

         On peut changer de cœur et refaire du vélo. 

         Lui par exemple, qui a perdu sa main, et bien, quelques coutures, quelques raccords de nerfs et voilà qu’il peut à nouveau se gratter ou se ...

         Elle par exemple, qui ne supportait plus ses hanches, et bien, quelques aspirations, quelques succions, un p’tit coup de bistouri, et voilà qu’elle peut à nouveau prendre du plaisir devant le miroir. Son mari et ses enfants ne la reconnaissent plus tellement elle est gentille et heureuse.

 

379d73fb444b1e22a15e07bac8c52e18.jpg

         On peut changer sa face de lune en face du soleil. 

         On est alors un homme nouveau et on n’a plus peur de prendre le métro.

         J’ai envie de changer de sexe. Pas de problème. Mais le prix est peut-être conséquent ? Que ne donnerait-on pas pour un avenir radieux en accord avec soi-même. 

         On peut changer sa couleur de peau. Suffit de se faire dorer au soleil, au risque de peler plus vite ; ou de cuire sous un banc solaire, au risque de filer droit à la réunion des mélanomes anonymes ...

         On peut changer un poumon s’il est plein de goudron et mettre un nouveau sac tout neuf à la place. 

         Elle par exemple, qui s’est fait mordre par un chien (une saloperie de chien tueur, face de cerbère) s’est fait greffer un nouveau visage.

         On peut rendre heureux son entourage en cessant de boire, mais ça c’est plus cher !

         On peut se laisser pousser la moustache pour ressembler à Hitler et aller saccager des cimetières juifs... Oui ... Ceux-là feraient mieux de se faire greffer quelques neurones !

 

a46ad780e632817de6020cd98b98e432.jpg

         On peut tout faire ... 

         Même enlever une petite fille, toute innocente, toute mignonne, et la transformer en petite victime.

         On peut tout faire ... 

         Sauf quand on pue de mauvaises intentions ! ... Alors là, y a aucun espoir. Et mieux vaut ne pas prendre le métro !

 

 

          Patrick Ringal 

    cequejevois@hotmail.com

  

 

17/05/2007

Ascension

 

9af42da149028b581f34939293222323.jpg 

 

 

 

        J’ai oublié d’acheter des cigarettes et en ce jour ou Jésus-Christ fut élevé au ciel à la vue de ses disciples ce serait peut-être pas mal que j’arrête de fumer si je ne veux pas le rejoindre trop vite (enfin, s’il est vraiment là-haut). 

         De toute façon, tout est fermé et je ne vais pas aller en Espagne ou au Portugal pour en chercher.

         Je vais sur le balcon. Il pleut, ce qui n’empêche pas les oiseaux de chanter comme si on était sur la croisette. Je n’ai jamais vu un ciel si bas. Je pourrais presque toucher les nuages. 

         (Est-ce que Jésus-Christ est juste derrière ? est-ce qu’il me tend déjà la main ? C’est suspect des nuages aussi bas ...)

         Je respire. C’est bon de respirer, je veux dire, de respirer comme un non-fumeur. Ce n’est pas si difficile d’arrêter de fumer. Ca fait déjà un quart d’heure. Quinze minutes au jour de l’ascension ! Il n’y a pas de petites victoires. Même si je recommence à fumer, au moins j’aurai essayé. 

         Je respire sur le balcon et l’air humide sent bon. Je viens de me lever, j’ai les cheveux en bataille mais je ne tiens pas une cigarette à la main.

         C’est la première fois depuis trente ans que je respire sans fumer au petit matin. Et ces nuages qui sont si bas !

 

e017da3af29c408544bf70454d5abb1a.jpg

         Vingt minutes ! Là, franchement, y a de quoi être fier ! 

         Ben tiens, pour fêter ça, je vais me prendre une bière, (à six heures du matin ce n’est pas convenable mais il n’y a personne pour me le dire, et puis on ne peut pas tout arrêter en même temps) !

         Sarkozy dort à l’Elysée, Ségolène se demande si le PS ne va pas sombrer et disparaître comme les dinosaures, Le Pen fait des douceurs à Jeanne d’Arc, Chirac se pose des questions sur le troisième âge et moi j’ai cessé de fumer. 

         Voilà, une demi-heure !

         Franchement c’est un bon début ! Ca ne m’était jamais arrivé ! Demain je passe à quarante minutes. 

         Tout content de moi, je m’habille pour aller acheter des cigarettes ...

         Merde, tout est fermé ! 

         Saloperie d’Ascension ! Qu’est-ce qu’il est allé foutre là-haut le Christ ! Il ne pouvait pas choisir un autre jour ...

 

 

         Patrick Ringal

  cequejevois@hotmail.com