Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/04/2007

C'est vendredi

e8acd7c80b770324c3ed5e582b22f6be.jpg 

         Jour de marché et de grand déballage sur la place du village. Jour de jalousie pour la femme du boucher qui voit d’un mauvais œil la venue d’un concurrent ambulant, avec son bel étalage flambant neuf, aux chromes astiqués, et qui crie plus fort qu’un homme politique pour vendre sa marchandise. De surcroît, il a un accent flamand !

          Le jour du poisson et des arêtes malintentionnées. 

         C’est le jour ou les eurosceptiques iront tout de même jouer à l’euromillion.

         Jour ou maman rendra une visite à sa mère au cimetière « Gautier de Pontoise » parce que ça ne se fait pas de laisser les morts tout seuls, tout le temps. 

         Vendredi, un jeu PlayStation sortira et les enfants en profiteront (sauf ceux dont les parents préfèreront qu’ils lisent un bon livre) ; les ambulanciers seront épuisés tellement faudra courir aux quatre coins du pays ramasser les pressés du weekend ; les navetteurs n’en reviendront pas de voir le train filer sous leur nez parce que la SNCB veut rattraper son retard…

         Encore un jour qui voit briller le soleil et râler ceux qui n’ont pas l’airco. Greenpeace fait des miracles (même si ça ne se voit pas), parce qu’en restant suspendu entre ciel et terre sur une grue à Flamanville (Manche) ils empêchent les consciences de s’endormir. 

         Vendredi, et Bruxelles est toujours la capitale de la flandre, ce qui n’est pas sans donner quelques aigreurs à Leterme et Filip Dewinter.

         Vendredi, et Bruxelles est aussi la capitale de la Belgique , et pourquoi pas de l’Europe … même si ça la fout mal aux Strasbourgeois. 

         Vendredi, et Daerdenne s’arrête sur une aire d’autoroute pour acheter quelques cannettes de bière (ce n’est pas lui qui conduit) et de se dire que c’est une sacrée bonne idée que de vendre de l’alcool ici, surtout pour les routiers qui ont encore une longue route jusqu’en Allemagne ou en Pologne. On se sent moins seul avec une cannette dans le nez.

         Vendredi, et on se dit que le candidat qui me le donnera comme jour de congé, je voterai pour lui.

 

         Patrick Ringal 

    cequejevois@hotmail.com

   

25/04/2007

Le populiste

9e68c0e4fa0a7ada53da65316f5669c5.jpg 

         Il fait peur tout de même. Bon, je sais, tout le monde le dit, mais maintenant il fait vraiment peur Sarkozy ! Depuis qu’il a réussi son premier tour, il tient un discours qui fait froid dans le dos, parce que justement il essaye de nous prendre par derrière. Il nous regarde droit dans les yeux et il nous fait un discours tout rond, tout ronronnant sur la beauté humaine, la grandeur des différences, le partage avec les plus démunis. Maintenant, c’est du lissé, du poli et du propre à tous les étages.     

        D’ailleurs, qu’est-ce qu’elle était propre sa voiture quand il traversait Paris après les résultats, entourée de motos, à la méthode Chirac … (mais lui c’était après le deuxième tour) !         

       Maintenant, y a plus de temps à perdre, il faut convaincre les centristes de le rejoindre. Il faut prendre de vitesse Ségolène Royal sur son propre terrain, comme il a pris de vitesse Jean-Marie Le Pen sur le sien, en lui volant ses propos racistes. Il faut adoucir et montrer son humanisme. Il va même jusqu’à s’asseoir avec de pauvres femmes battues et leur promettre un bel avenir. (C’est fou ce qu’il ressemblait à Benoit XVI, le rat d’hiver, quand il écartait les mains comme pour dire : venez me rejoindre dans le monde meilleur que je vous offre !)

       A le voir, on a l’impression qu’il va, dès cette après-midi, aller signer une pétition pour Greenpeace ou le WWF, ou qu’il va devenir parrain d’un petit black en Somalie !  

      J’espère que la gauche, et François Bayrou avec, lui feront comprendre haut et fort qu’il a à rougir de son histoire, contrairement à ce qu’il disait en meeting : «  La France n'a pas à rougir de son Histoire. Elle n'a pas inventé la solution finale. ». Non, mais elle a envoyé des Juifs la rejoindre.

         Z’allez pas me dire que les Français sont si cons qu’ils ne vont pas se rendre compte que Sarkozy a tout du populiste et rien du présidentiable…  

 

            Patrick Ringal

     cequejevois@hotmail.com

 

23/04/2007

Imaginons

91b8e4f4c2e96aec0b7793c547e1e8cb.jpg         … Je ne peux pas imaginer cette dernière nuit. Comme je suis crevé ! Tellement crevé que je ne pourrai pas fermer l’œil, même les deux. Je ne vais tout de même pas regarder la télé jusqu’aux petites heures ! Mais la tête que je vais faire si je ne passe pas le premier tour ! Je n’oserai plus sortir. 

         Je veux passer ce tour ! Je veux laisser une trace dans l’histoire. On ne pourra pas dire que j’aurai jeté les millions par la fenêtre, non, puisque je serai là, plus fort et que je pomperai le sang des plus faibles pour le redistribuer. Tous les millions que j’ai sucés … ! Et sans qu’ils s’en rendent compte. 

         Oh oui ! Imaginer ma victoire. C’est succulent. Une douce brise de bonheur et de pouvoir. Je vais te me la fermer la belle gueule de Poivre d’Arvor qui parle de son ton feutré, tellement doucereux et velouté qu’on croirait que c’est du sirop qui coule dans ses veines. Et le petit Pujadas, je le verrais bien becqueter quelques graines dans ma main, juste histoire qu’il ne se la joue pas trop haut (d’ailleurs, il est tout petit, je me demande même s’il ne se colle pas un bottin sous les fesses pour présenter le journal… ?)

         - Comment vous m’avez trouvé ce soir Anselme ? 

         - Très bien monsieur.

         - Un sacré meeting non ? 

         - Vous l’avez dit monsieur.

         Mon chauffeur est toujours d’accord avec moi et j’aime ça. Je n’accepte que les remarques de ma fille, c’est très bien ainsi, il faut avoir des règles dans la vie. 

         - Vous n’auriez pas un truc Anselme, quelque chose de miraculeux, pour dormir ce soir. Pas un somnifère, parce que je dois avoir les idées claires pour frapper mes adversaires demain.  

         - Je ne sais pas monsieur, peut-être que vous pourriez imaginer que François Hollande couche avec Arlette Laguiller ? Sauf votre respect… 

         - Non, non, c’est génial ! Vous m’avez donné une idée. La violence me berce. C’est ça, je vais surtout imaginer la tête que ferait cette garce de Ségolène Royal. Elle a assez joué avec mes boules !

         Oh oui, passer ce premier tour. Je boufferai du canard tous les jours. 

         - Anselme, prévoyez du canard et du champagne demain dans la limousine. Je me pourlècherai les babines en imaginant que je les mange tous…

         Heureusement pour nous, il ne mangera que des nouilles ! Ca fait du bien de savoir le Front National à moins de 11 %.

 

 

         Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com