Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/11/2011

Le bonheur est derrière la porte

 

 

 

bonheur 3.jpg




    Selon « Sciences et Avenir » le bonheur ferait partie de notre carte génétique. Certains seraient plus aptes à être heureux que d'autres.

 

Moi je fais partie de ceux qui n'ont pas reçu ce gène. Je m'en étonne parce que mes parents sont très heureux. Ils n'arrêtent pas de rire et de tourner le dos aux problèmes. Selon mon père, il faut laisser les problèmes derrière la porte.

 

― Oui papa, mais moi, comment je fais pour mettre mes problèmes derrière la porte ?

 

― Et bien mon fils, tu ouvres la porte et tu dis à tes problèmes qu'ils doivent sortir. Simple et efficace.

 

― Moi, quand j'ouvre la porte pour chasser mes problèmes, ils ne veulent pas m'écouter et restent bien installés dans le divan, pire, d'autres problèmes en profitent pour entrer !

 

― Mon fils, nous ne nous déçoit pas ta mère et moi. Nous avons toujours été heureux dans notre famille, et ce, depuis de nombreuses générations. . .

 

Que voulez-vous répondre à ça ?

 

Si je ne veux pas perdre ma famille, en plus de ma femme et de mon travail, il vaut mieux montrer une belle figure.

 

Donc, je n'ai pas reçu ce gène. Je n'ai pas reçu également le gène de la chance, ni celui de la bonne santé ; quant au gène de l'argent, il est bien caché.

 

Mon papa me dit qu'il suffit d'ouvrir l'autre porte et que l'argent viendra se mettre dans le divan.

bonheur 4.jpg

 

 

Que voulez-vous répondre à ça ?

 

Je n'ai malheureusement pas reçu le gène de la beauté, ni celui d'être grand.

 

Mon papa dit qu'il suffit d'ouvrir une porte quelque part pour découvrir un nain heureux. . .

 

Et merde avec tes portes !

 

Je n'ose pas lui dire que je suis aux portes de la déprime, même si depuis des générations on est heureux chez nous.

 

 

 

En revanche, j'ai reçu le gène de la mauvaise humeur et de la violence, alors ce matin j'ai décidé, heureux avec moi même, d'aller dévisser la tête du mon géniteur et d'essayer d'être équilibré dans la vie que je me suis choisie !

 

Qu'est-ce que vous en dites ?

 

Il vaut mieux assumer l'absence d'un gène et chercher derrière quelle porte se cache le bonheur. bonheur 1.jpg

 

 

 

 

 

Patrick Ringal

 

 

 

 

11:00 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, bonheur, gène, papa, fils, portes

02/11/2011

Don d'organes

 

organe 1.jpg

 

J'aimerais donner mes organes à Transplant.

 

Mes poumons de fumeur sont encore en bon état, je crois (pour le moment).

 

Mon sexe, qui a très peu été utilisé (en tant que célibataire ― quoique !).

 

Mes bras, qui n'ont jamais porté de lourdes charges et mes mains qui n'ont jamais fait la vaisselle (elles sont donc aux petits oignons).

 

      Je regrette, mais je ne donnerai pas mes jambes ― on ne sait jamais qu'il faille courir dans l'autre monde ?

 

      Je donne mon foie. Il est très gros, gonflé et il fait 800 Gamma GT. Pas mal pour un foie ! Quand je pense que certains foies ne font 60 Gamma GT !

 

     Je donne mon cœur, mais je tiens à préciser que mon cœur n'aime pas les Flamands ! Donc, si c'est un Flamand qui le reçoit, il doit envisager de déménager pour aller habiter à Bruxelles ou en Wallonie. . .

organe 2.jpg

 

 

 

 

       À ce propos, je voudrais apporter une réflexion philosophique sur le don d'organes anonyme : en effet, imaginer qu'un sidérurgiste wallon reçoive de façon anonyme le cœur de Bart de Wever, il ne comprendrait pas pourquoi il se mettrait a crier de temps à autre Wallons dehors ! De même pour le pauvre ignorant qui recevrait le cœur de Jo Dalton-Sarkozy, il s'entendrait hurler à tout bout de champ Casse-toi Pauv'con ! Et d'autres injures encore.

 

      Donc, peut-être faudrait-il revoir la législation sur le don d'organes ?

 

 

 

      Si quelqu'un veut mes pieds (si possible un habitant du sud), il peut les avoir. Sachez seulement que mes pieds marchent plus volontiers dans les régions du sud où il fait bon vivre que dans les régions du nord où sévissent nombre de partis d'extrême droite !

 

      Je garde un de mes reins et je donne volontiers l'autre qui sent assez fort l'urine.

 

      Enfin, je tiens à donner ma mobylette à mon fils qui sera bientôt en âge de passer son permis.

 

      Je vous remercie pour votre bonne compréhension.

 

      Je soutiens votre action !

 

      Donnons nos organes nom d'un petit bonhomme !

 

 

 

      Bien à vousorgane 3.jpg

 

 

 

 

 

Patrick Ringal

 

 

 

 

 

10:50 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : humeur, organes, don, ringal, coeur, reins

25/10/2011

Mon devoir . . .

 

fantome 1.jpg

 




En effet, ce serait une injustice que de ne pas vous communiquer le deuxième test que j'ai découvert :

 

 

 

Êtes-vous un conducteur fantôme ?

 

 

 

Je me demande comment font ces gens spécialisés ? Ils connaissent tellement bien l'âme humaine. Ils peuvent vous aider dans votre vie, l'air de rien, sans y toucher, juste en posant quelques questions.

 

Personnellement, ça m'a aidé à résoudre des tas de problèmes. J'ai appris à me connaître. J'ai fait la rencontre de moi. J'ai fait la nique à mon inconscient. Je sais qui je suis ! Et je ne suis sans doute pas un conducteur fantôme, mais pour en être certain, je vais devoir refaire le test une deuxième fois. Le voici :

 

 

 

Êtes-vous un conducteur fantôme ?

 

fantome 3.jpg


 

 

 

Quand vous voyez un panneau de signalisation représentant un sens interdit :

 

 

 

A - Avez-vous envie de le repeindre en bleu avec une flèche blanche ?

 

B - Faites-vous demi-tour ?

fantome 4.jpg

 

 

 

Lorsque votre femme ou votre mari vous dit en hurlant de terreur : mais Chéri(e) ! Tu roules à contresens!!!! Vous lui répondez :

 

 

 

A - Ta gueule connasse (connard), c'est moi qui ai mon permis !

 

B - Merde ! Vite demi-tour !

 

 

 

Lorsque vous prenez l'autoroute, vous vous sentez :

 

 

 

A - Très mal à l'aise de rouler dans le même sens que tout le monde ?

 

B - Très à l'aise de rouler dans le même sens que tout le monde ?

 

 

 

Question un peu plus difficile : quand vous regardez dans votre rétroviseur :

 

A - Vous êtes heureux de voir l'avant des voitures ?

 

B - Vous êtes heureux de voir l'arrière des voitures ?

 

 

 

Quand vous étiez petit et que vous marchiez encore à quatre pattes :

 

A - Préfériez-vous avancer à reculons ?

 

B - Préfériez-vous avancer normalement vers l'avant ?

 

 

 

Trouvez-vous normal, dans un rond-point, de rouler dans le sens des aiguilles d'une montre ?

 

A - Non

 

B - Oui

 

fantome 5.JPG


 

(les habitants de la Grande-Bretagne, de l'Australie et de tous les pays qui roulent à gauche, doivent impérativement inverser le A et le B. . . sous peine de fausser les résultats.)

 

 

 

Si vous avez répondu en votre âme et conscience et que vous avez une majorité de A, vous devriez laisser votre voiture au garage et repasser votre permis de conduire, bien que le cas semble assez désespéré.

 

Si vous avez une majorité de B, vous pouvez continuer à rouler normalement. N'oubliez toutefois pas que la route réserve bien des surprises : par exemple, la présence de conducteur ayant une majorité de A !

 

Si vous avez une égalité entre les A et les B, vous pouvez repasser votre permis ou pas, suivre une thérapie, vous faire accompagner chaque fois que vous prenez le volant et priez pour votre salut. . .

 

 

 

Patrick Ringal