Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/09/2011

Jo Dalton-Sarkozy est mal

 

pa 2.jpeg

― Oui Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy ? Vous m'avez appelé ?

― Non !

― Ah, pardon, sans doute vous êtes-vous énervé trop fort, trop tout seul, trop verbalement. . . Trop seul, je présume, dans votre grand bureau ?

― Non, je suis très bien en ma compagnie, mais c'est vrai que je me suis emporté ! Je ne supporte plus Dominique. Revenez demain, pour l'instant je dois essayer de me calmer.

― Vous voulez parler de DS...

― Ne citez pas son sigle nom de dieu ! Demain !

 

Et ne croyez pas que le conseiller personnel de Jo Dalton-Sarkozy n'aura plus rien à faire jusqu'à demain. . . Non, non, il va maintenant se rendre au chevet de Madame Dalton-Sarkozy-Bruni qui, ne supportant plus de voir tous ces journalistes poursuivre DSK et ne la poursuivant plus elle, est occupée a lancer des fléchettes sur un portrait du même DSK. Le conseiller personnel du Président va s'employer à la distraire et à lui faire oublier le temps des pyramides et des croisières de luxe avec son petit mari, certes nerveux, mais oh combien poursuivi par les journalistes. . . !

 

Le lendemain, donc . . .

5138990484.jpeg

― Vous m'avez ap. . .?

― Non ! Je me suis énervé !

― Toujours à propos de DSK ?

― Oui, oui, oui ! Il m’obsède ! Ne prononcez plus jamais son sigle !

― Bien. Ainsi, vous vous êtes emporté à cause de Dominique Strau. . .

― Dominique suffira ! Maintenant que vous êtes là, prenez ce tabouret et venez vous asseoir à côté de moi. Non, pas celui-là, le tout petit tabouret !

― Je n'ai plus 20 ans, Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy, et mon dos me fait mal !

― Nous n'en aurons pas pour longtemps. Alors, dites-moi pourquoi j'ai été nommer cette brute perverses au sommet du FMI ? Qu'est-ce qui m'a pris ce jour-là ! J'ai appris qu'il était devenu l'homme le plus célèbre de la planète ! Vous vous rendez compte ! Il y a plus d'articles sur lui en trois mois que sur moi depuis ma réincarnation élyséenne. . .

― Ne pensez plus à ça, Monsieur le Président, songez plutôt à la France, cette belle et grande nation sur laquelle vous rayonnez ! Vous aimez votre pays, non ?

― Oui. . . Mais faudrait d'abord qu'il me réélise pour que je m'occupe sérieusement de lui. J'vais tout de même pas le sortir de la merde pour mon successeur !

― Dominique n'a pas la même vision, Monsieur le Président, il veut sauver le monde malgré sa terrible épreuve. . .

― Quelle épreuve p'ov de vous ! Quelques heures dans une prison ! C'est pas cher payé pour être Numéro 1 sur Google ! On ne pourrait pas me trouver une femme de ménage qui m'accuse d'avoir des idées bien arrêtées ?

― Dominique ne sera pas président Monsieur le Pr.....

― Et alors ! Il suffira qu'il ouvre la bouche pour qu'on l'écoute plus que moi ! Je veux aussi être numéro 1 sur Google ! Ah oui, demain ! Il y a demain. . . avec ce foutu anniversaire du 11 septembre ! Black Obama sera sur toutes les chaînes de télévision, toute la journée, même toute la nuit avec le décalage horaire et moi j'aurais juste droit à un petit pupitre pour faire un discours ! Ooooh que je me sens mal ! C'est une très vilaine période à passer mon cher conseiller. N'allez pas dire que Carla Dalton-Sarkozy-Bruni est un soutien, non, elle soutient son ventre qui porte Dalton-Sarkozy-Bruni-Junior. . . Putain de vie de Président !

mal.jpg

Patrick Ringal

 

 

17/03/2011

Contre les pour

 

sarko canard 2.jpg

- Oui Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy ?

- Restez loin de moi ! Vous êtes viré !

- Mais. . . ?

- Pauv'con ! Je n'ai pas pris position en Tunisie et en Égypte, alors que j'aurais du !

- Mais, vous étiez contre l'idée d'être pour ou contre l'un ou l'autre camp ! Soyez rassuré, vous avez chassé MAM, c'était la meilleure chose à faire.

- Oui, je tiens Juppé par les couilles ! Il a trop besoin de se refaire une santé politique. Près de moi, je peux le surveiller ou l'envoyer au Japon. . .

- Je crois que ce n'est pas une bonne idée pour sa santé ?

- Je ne vous demande pas votre avis ! Maintenant, j'ai pris position pour les contre Kadhafi et les pour Kadhafi regagnent du terrain ! Vous êtes contre moi pauv'con de conseiller !

- . . . ?

- Qu'est-ce que je vais faire ? Je crois qu'il faut que je redevienne pour les pour Kadhafi, sinon Mouammar sera contre moi !

- . . . ?

- Carla commence à me trouver trop petit. Elle parle dans ses rêves. Elle dit que je marche comme un canard. Qu'est-ce que vous en pensez ?

- Si je suis viré, je n'en pense rien.

- Vous êtes reviré ! Bordel ce que la politique est compliquée !

sarko canard.jpg

 


Patrick Ringal



19/03/2010

Le secret bien gardé

 le secret bien gardé 1

-      Je vais vous dire une chose mon cher conseiller, mais j’aimerais que personne d’autre ne l’entende.

-      Très bien Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy !

-      Mais attendez, vous allez l’entendre et ça, autant vous dire que ça m’embête. . .

-      Si vous le désirez, je peux l’oublier tout de suite. . .

-      Parfait ! Faisons un essai : je n’aime pas Ségolène Royale, surtout son nom ! Elle a un nom qui m’insulte, vous ne trouvez pas ? Je voulais porter ce nom. . . Nicolas Royal, non encore mieux, Nicolas Royal 1er ! Mais tout le monde m’appelle Jo Dalton-Sarkozy ! Putain !

-      Oui.

-      Qu’est-ce que je viens de dire ?

-      Je ne sais plus Monsieur le Président !

-      Parfait ! Ca marche ! Je vais vous dire une chose, j’ai besoin de vider ce que j’ai sur le cœur, mais . . .

-      J’oublie !

-      Bien : je n’aime pas Obama. Je ne sais pas comment il fait, mais on parle plus de lui que de Moi dans la presse et je vais vous dire une chose, j’ai beau porter des talonnettes il est toujours plus grand que moi ! Je ne vais tout de même pas porter des échasses ! Certains le comparent à Fred Astair et moi à Jo Dalton ! C’est énervant ! Si au moins on me comparait à Averell Dalton ! Putain de Black Obama ! Qu’est-ce que j’ai dit ?

-      Heu . . . je ne sais plus.

-      Parfait ! Ca marche toujours ! Voilà. Oh que ça fait du bien de se vider le cœur ! Dites, j’aimerais que vous me réserviez un jet pour le week-end prochain. Ma Dalton-Bruni et moi aimerions aller passer deux jours dans une île grecque et essayez d’avoir CNN. . .

-      Bien.

-      N’oubliez pas, hein ?

-      Quoi ?

-      Ce que je viens de vous dire !

-      Ah, je ne sais plus Monsieur le Président. . .

-      Merde ! Vous êtes un pauv’ con ou quoi ! Ca vous pouvez le retenir !

-      Bien Monsieur Obama . . . Heu, Monsieur le Président Jo Dalton-Sarkozy !

-      Je préfère oublier ce que vous venez de dire.

-      Moi aussi. D’ailleurs, je l’ai déjà oublié !le secret bien gardé 2

 

 

         Patrick Ringal