Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/02/2011

Ringalor (13) perd son temps

 

        Pour terminer en beauté la saison 1 de Ringalor, saison qui n’a rencontré aucun succès, voici la dernière vidéo.

        Dès demain, je me lance sur une nouvelle piste . . .

 

        Ringalor veut devenir comédien. . .

 

        Elle sera en ligne dans quelques jours. Je crois qu’il y aura beaucoup d’enseignements à en tirer, surtout pour les comédiens qui croient tout savoir . . . et les musiciens tant qu’à faire - ils croient aussi tout savoir, parce qu’ils sont plus intelligents que les comédiens !

        Mais commençons par perdre notre temps et ne rien apprendre.

 

 

 

         

22/12/2010

Guichard le raté

 

Guichard2.jpg     

 

       Hervé Guichard aurait mieux fait de ne pas dire à sa femme qu’il avait tenté de mettre fin à ses jours. Elle était partie deux jours après une dispute et il ne l’avait pas supporté. Hervé a alors beaucoup bu et prit des médicaments, mais il calcula mal son coup et se retrouva a zoner comme un malade mental pendant deux jours.

        Quand sa femme revint, elle le trouva dans un état proche de l’alcoolique qu’il était. Hervé lui avoua ce qu’il avait fait.

        - Mon chéri, tu es fou ! Tu m’aimes donc ! Moi aussi je t’aime ! Ne fais plus jamais une chose pareille !

        - Promis, répondit-il avec des sanglots de joie dans la voix.

        Un peu plus tard, disons une ou deux semaines, Hervé remarqua que les gens autour de lui se comportaient d’une étrange façon, telle la voisine du dessous qui lui parlait tout doucement, ou le voisin du dessus qui l’aidait a porter ses paquets et bien d’autres encore.

Guichard.jpg

 

        Hervé comprit que sa femme n’avait pas pu tenir sa langue ; situation normale puisqu’elle tenait un salon de coiffure dans le quartier.

        Il préféra ne rien dire. Son nouvel amour était si beau. Jusqu’au jour ou quelqu’un lui dit : « Alors Guichard, il paraît qu’on s’est loupé ! » ou sa belle-sœur : « La prochaine fois ne fait pas tout ce cirque, il suffit de parler ! » ou : « Hé le raté ! essaye de ne pas marcher dans cette merde de chien, ça porte chance ! » ou bien encore son dentiste (et oui, lui aussi) : « Vous êtes vraiment certain qu’il faut soigner cette carie ? Il y a sûrement de très bon dentiste là-haut ! » ou le pompon salé de la caissière du magasin du coin : « C’est lamentable de faire ce genre de chantage pour récupérer sa femme ! »

        - Mais, je voulais VRAIMENT me flinguer ! Merde ! Vous ne connaissez rien de ma vie ! Je n’en pouvais VRAIMENT plus !

        - Heu . . . répondit la caissière, il faudrait vous soigner monsieur Guichard, heu . . . je veux dire pas avec des médicaments, mais des plantes !

        Hervé Guichard ne put que constater que toute vérité n’était pas bonne à dire, même à sa propre épouse.

Guichard3.jpg

 

            Patrick Ringal

 

 

11/11/2010

Ringalor (12) . . . philosophe

 

ringalor12.jpg      

              Ringalor (12) Vidéo 

 

        Je n’ai pas eu de ses nouvelles. Alors, je suis retourné à sa terrasse de café préférée. Il était là. Assit à la même place et buvait quelque chose. J’espérais que ce ne fut pas de l’alcool. Après tout, seuls quinze pour cent des alcooliques qui cessent de boire sans aide tiennent le coup ! Quand je vous disais que c’était une merde !

        Il n’avait pas les yeux dans le vide. Ses mains ne tremblaient pas. Il buvait une limonade en écrivant dans un carnet. Il m’explique qu’il prenait des notes.

        Il suffit de se poser ici, de laisser aller son imaginaire et la vie s’explique toute seule. Prends ce couple-là. Je les observe depuis un moment. Ils ont l’air de bien s’entendre. A première vue, ce sont des amis et puis, en y regardant de plus près, on remarque que lui est moins intéressé par elle (même s’il donne l’impression de bien l’écouter) qu’elle ne l’est par lui. Il se demande comment faire pour lever le camp. Comme c’est une amie et qu’en plus elle s’accroche à sa longue histoire, il est piégé. Ils communiquent, elle babille, il hoche la tête, mais ils ne sont pas sur la même fréquence. Tout à l’heure (j’espère dans pas trop longtemps pour lui), ils se sépareront en ayant l’impression de mieux se connaître, alors qu’il n’en sera rien.

        Et bien moi, c’est pareil. Je ne communique bien qu’avec moi-même. Voilà pourquoi j’aime regarder les gens et que j’aime aussi la pèche. On n’est pas obligé de parler. On peut rêver. On a le temps de se retrouver. Et si certains disent qu’on perd notre temps, il suffit de répondre : je préfère communiquer avec moi-même plutôt que de refaire le monde en buvant de la vodka.

 

                                                                       Ringalor (12) Vidéo

 

 

 

                   Patrick Ringal