Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/03/2008

L'effet papillon

     Brutus et Rufus sont deux pêcheurs à la ligne. Ils aiment discuter à longueur de journée des petits riens de la vie... Ils collectionnent les calendriers de « Pin-up » et entre deux coups, pensent au monde qui tourne parfois dans le mauvais sens

 06b0e1081c0060dbbd380264e907ace1.jpg

         Il y a donc un septième continent ! (Courrier international N°907) Tout de vrai ! Tout pour de vrai ! Un continent composé de déchets qui flottent dans le pacifique, quelque part à l’est de la mer de Chine. Des milliers et des milliers de tonnes d’ordures et de plastiques qui peuvent atteindre 30 mètres d’épaisseurs ! 

         Pour de vrai !

         Ce sont des déchets qui viennent de partout dans le monde et qui sont drainés vers cet endroit à faible énergie cinétique, alors ils s’accumulent. 

         Personne ne fait attention ; cette marée de bouteilles est en dehors des routes habituelles de navigation.

         Par exemple Brutus ; je pêche le long du canal à Charleroi, je bois mon litre de soda, je cherche autour de moi : pas de poubelle, oh et puis zut ! Hop, je jette à l’eau ma bouteille en plastique... Et bien, dans quelques années, elle risque de se retrouver au septième continent. 

         Non de non ! Arrête !

         Si, si, je t’assure ! 

         Comment ma bouteille va aller jusque là-bas ? Moi aussi j’aimerais aller dans le pacifique... Pêcher le gros !

         C’est l’effet papillon mon vieux. Tu jettes ici une bouteille et pan ! elle va former un nouveau continent à des milliers de kilomètres ! 

         Ben alors ! L’effet papillon... Bien, bien... Ben alors !

         Comme tu dis... 

         Bon, imaginons (avec ou sans ton effet), si je jette un billet, il va aussi se promener le long des fleuves et dans les mers et aller former une banque quelque part ? Et ben tiens, si je jette mon flotteur, il va dériver et aller former un magasin de pêche en Patagonie ?

         Je sais, c’est difficile à croire mais c’est comme-ça. Je ne peux pas t’en dire plus. Les hommes ne se rendent pas compte que ce qu’ils font ici peut foutre le bordel là-bas ! 

         Ouais... Ouais... Et si je jette un calendrier, tu crois qu’on pourrait trouver quelque part un parc à Pinup !

         Attention, t’as une touche !

         Oups !

f864a229969865227adca381326ef420.jpg

 

 

            Patrick Ringal

 

 

    cequejevois@hotmail.com