Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/02/2011

Présidents

 

 Président1.jpg       C’est difficile d’être président.

        Il faut prendre les bonnes décisions au bon moment, ni avant, ni après, parce que si on les prend avant on risque de foirer ou de prendre une mauvaise direction, et si on les prend après on se prend la porte en pleine figure.

        Ne parlons même pas de Ben Ali, ça faisait trente et quelques années qu’il voulait prendre la décision après ; ni de Moubarak, ça fait trente ans qu’il essaye de ne pas prendre de décision avant.

        Non, parlons par exemple de Jo Dalton-Sarkozy.

        Pour la Tunisie, il a pris la décision de soutenir le peuple tunisien trop tard. Avant, il avait pris la décision d’envoyer l’armée.

        Et l’Europe a décidé de geler les avoirs des Ben Ali trop tard. Ils ont eu largement le temps de vider quelques comptes !

        Quant à l’Egypte, Jo ne sait pas ce qu’il doit en penser . . . Faut-il vraiment prendre une décision ? Et si tout ça s’arrêtait ? On ne peut se mettre l’Egypte à dos. Oui, mais si Moubarak est fini et qu’on n’a rien décidé, on sera absent dans cette partie du monde ?

        Si on prenait la décision d’appeler Obama ? Lui il doit savoir ce qu’il faut faire. Il paraît qu’il appelle tout le temps Moubarak.

président2.jpg

        Etre président demande un sens de l’avant et de l’après hors du commun. C’est un travail à temps plein, qui ne laisse aucune place au « pendant » . . .

 

          Patrick Ringal

 

 

14/11/2010

Fais-moi un sourire

fais moi un sourire1.jpg

 

        Faut-il encore laisser nos enfants s’intéresser au monde qui les entoure ? Je voulais que les miens regardent les informations, lisent les journaux, écoutent la radio, s’informent, enfin, vivent en harmonie avec l’actualité et ne s’enferment pas dans le monde imaginaire et parfois violent de leur console ou des paradis artificiels du web. Quand, ce matin ma fille est venue me dire qu’elle avait peur des hommes tout nu avec une souris dans le cul ! Est-ce qu’il va aussi venir chez nous papa ? Je lui ai répondu : à quel jeu stupide joues-tu ma chérie ? Ce n’est pas un jeu papa ! C’est la vraie vie ! Les policiers américains ont arrêté un homme qui cambriolait une maison, il était drogué, tout nu et avait enfoncé une petite souris toute mignonne dans son cul ! (la DH et d’autres journaux, excepté le Monde Diplomatique) J’ai pu constater que ce qu’elle disait était vrai ! Bon ma chérie, calme-toi, je suis là. Ca s’est passé loin de chez nous. Ma fille m’a répondu : il n’y a pas ce genre de truc débile dans mes jeux ! J’espère bien. . .

        Pauvre petite bête, murmura ma fille. Je me demande pourquoi on a créé cet animal. Déjà qu’on l’utilise en laboratoire pour tester toutes les merdes et maintenant on les teste comme godemiché ! Où as-tu appris ce mot ?! Ben, dans les films pornos, eux au moins ne font pas peur ! Si tu veux, on peut dire gode . . .

        Dis papa, promets-moi qu’on n’achètera jamais une souris ! Promis ! Même pas un tout petit chien, on ne sait jamais ! Allez, souris-moi mon cœur. . .

 

        

            Patrick Ringal

 

 

fais moi un sourire2.jpg