Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/08/2011

Silence en coulisses

 

silence coulisses 1.jpg

L'organisation de mobilité Touring propose que l'on évacue les véhicules accidentés avec les blessés toujours à leur bord, ceci afin d'éviter les interminables bouchons qui empêchent ceux qui ne font pas d'accidents d'aller travailler. . .

On imagine déjà quels pourront être les abus :

 

― Chef ! Je crois que je l'ai vu bouger. . .

― Mais non ! Il est bien mort.

― Chef ! Je vous assure qu'il respire encore !

― Alors, il attendra la dépanneuse . . .

 

Ou encore :

 

― Chef ! Chef ! Il perd beaucoup de sang !

― Calmez-vous mon petit, on voit bien que c'est votre premier accident. Les blessés perdent toujours beaucoup de sang, beaucoup plus qu'il n'en faut. Attendons la dépanneuse. . .silence coulisses 2.jpg

 

Et ceci :

 

― Chef ! Je crois qu'il veut vous dire quelque chose ?

― Oui. . .

J'ai très mal. . .

― Et alors ?

Vous croyez que l'ambulance vont bientôt arriver ?

― Non. Nous attendons la dépanneuse !

Mais, je souffre !

― Vous avez fait le malin en roulant trop vite, maintenant vous allez apprendre à rouler lentement derrière une dépanneuse ! Vous connaissez la fable de la tortue et du lièvre, ou du lapin, je ne sais plus. . . Celui qui veut aller trop vite fini dans le mur, ou dans les choux, je ne sais plus. . .

 

Enfin ceci :

 

― Chef ! Chef !

― Quoi encore !

― Elle essaye de dire quelque chose.

― Et bien, faites semblant de rien. Il est presque midi, j'ai faim, je devrais déjà être chez moi et les consignes sont de dégager l'autoroute au plus vite !

― Mais c'est une victime ! C'est un être humain ! Chef ! Un peu de coeur !

― Mon petit, à voir son état, je dirais qu'elle n'est plus qu'un composant de la voiture ! Comment voulez-vous la sauver ! Ce serait une perte de temps et d'argent pour la société. Allez, on remballe !

silence coulisses 3.jpg

 

 

Patrick Ringal


04/09/2007

Incendies

 

 

     Brutus et Rufus sont deux pécheurs à la ligne. Ils aiment discuter à longueur de journée des petits riens de la vie... Ils collectionnent les calendriers de « Pin-up ».Ce mot vient de Pin (punaise) et Up (en haut). Donc, des photos punaisées généralement au-dessus du frigo...

 

d813af34fe378dff17e6f6a2122a8716.jpg 

 

 

 

 

         - Tu as vu les incendies en Grèce Brutus ? 

         - Quel panache !

         - Du grand spectacle ! 

         - Plus beau qu’un film ! Je me demande si un réalisateur n’en a pas profité pour tourner un deuxième « Ces pompiers, nos héros » ou « La fin du monde » ou encore un « Au secours, le feu ! »

         - Ouais, ça aurait été intelligent... 

         - Et gratuit !

         - Plus besoin de monter un décor, suffisait juste de planter sa caméra. 

         - Pareil pour les figurants, tous plus vrais que nature ! Ca ne se dirige pas la trouille au ventre. Fallait voir leurs têtes... des bêtes de savane qui fuyaient un feu de brousse. Ils n’avaient plus rien d’humain. Ma femme en pleurait quelques fois. Elle disait que ça lui faisait mal au cœur de voir la misère de ces gens. Elle pensait aux morts, tu sais, ceux qui ont brûlés dans leurs voitures sur une route, entourés pas les flammes ?

         - Horrible ! 

         - Il paraît qu’on a retrouvé que des os !

         - Ah ? Je ne savais pas... Ils l’ont montré à la télé ? 

         - Non, tu penses ! Et les enfants ! Mais sur l’internet, il y a des vidéos amateurs...

         - Comme pour la mort de Saddam ? Que les enfants peuvent aussi voir d’ailleurs... 

         - Oui Rufus. Moi, je fais plus confiance à l’internet qu’à la télé, sauf pour les enfants évidemment. Eux au moins, sur l’internet, ils ne font pas de chichis, c’est du comme qui dirait pur concentré, du dur. Celui qui veut voir les os des touristes, il tape os point quelque chose et hop !

         - Flûte ! J’ai oublié les bières ! 

         Brutus et Rufus restèrent soudain interdits, comme frappés par la solitude d’une journée de pêche sans bières.... De quoi avoir le gosier en feu !

         - N’empêche que ça nous réchauffait un peu ces incendies, tu ne trouves pas ? 

         - Ouais, je me disais que la terre était bien faite tout de même. Y a pas à dire, mais la nature équilibre bien les choses...

         - Equilibrer, voilà le maître mot ! Ici les pluies et le froid, là-bas la sécheresse. 

         - Y a de la justice. Sauf que t’as oublié les bières !

         - Dis, je pense à une chose, ils vont devoir refaire tous les prospectus de tourisme, hein ? parce que la Grèce ne ressemble plus à ce qu’elle était ... 

         - Quel bordel !

         - Attention, t’as une touche !

         - Oups !

7382010c640cec21d8fc3db03ab516c2.jpg

 

 

           Patrick Ringal

 

   cequejevois@hotmail.com