Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/01/2012

Comment dire, train ou pas train ?

 

Je vais vous expliquer pourquoi je suis moins présent sur mon blog en ce moment ― mais plus pour longtemps. Je vous le dois.

C'est une tranche de vie et dans cette tranche il y a un spectacle que je répète et que je vais jouer en février et mars ; vous pouvez vous en faire une petite idée sur :

 

Ringal. . .

 

Mais également, j'écris mon quatrième spectacle.

Bon, il est presque terminé, donc ce n'est plus une excuse. Je ne peux pas vous en dire le titre. Sachez seulement qu'il commence par M. . . et qu'il se termine par . . . ! Entre les deux, il y a le plus beau titre de spectacle jamais imaginé !

Si, si, je vous assure. . .

 

gare 1.jpg

 

Dans ma récente tranche de vie, je me suis dit un matin : tiens, si je prenais le train pour aller répéter à Gembloux. Bonne idée, non ? Moi qui n'ai plus pris le train depuis les années 80 !

Donc, me voilà en route pour prendre le train de 16h37. J'arrive à la gare et je constate que mon train aura 20 minutes de retard. Pas grave. Ensuite, le retard est passé à 30, puis 40, puis 51 minutes, avant de ne plus savoir combien. Finalement, le train est arrivé avec une heure et vingt minutes de retard. J'étais évidemment en retard moi aussi pour ma répétition.

Je fais ma répétition et je me rends à la gare de Gembloux pour prendre le train de 22h05, le train retour, avec l'espoir que je rentrerai bien chez moi le soir.

Heureusement, le train est à l'heure. Quel bonheur. Je m'installe dans le compartiment vide ― non sans regarder autour de moi s'il n'y a pas quelques vilains prêts à me détrousser, et le trajet commence.

ga.jpg

Vingt minutes plus tard, pan ! Le train s'arrête au milieu de nulle part, dans le noir, le noir agressif parce que ce n'est pas celui de ma chambre.

Nous y sommes restés une heure !

Figurez-vous que le train avait percuté une poussette d'enfant posée en plein milieu des voies ! (Oubliée sans aucun doute par une maman distraite!)

J'ai évidemment raté ma correspondance et j'ai été contraint et forcé de terminer le trajet à pied, car il n'y avait plus de trains. Heureusement pour moi, je suis en bonne santé et j'ai de bonnes jambes !

Qu'est-ce que vous en pensez ? Moi, j'en pense que les trains sont utiles pour partir en vacances (encore qu'il vaut mieux ne pas partir lundi 30 janvier!), mais qu'ils sont totalement inutiles pour aller répéter un spectacle . . . !

 

Patrick Ringal

 

 

 

 

 

21/07/2010

Après la frontière

 

ruelles-villages-durbuy-belgique-9652215839-788782.jpg

 

        Et voilà, je repasse la frontière dans l’autre sens. Je suis de retour chez nous, dans notre bonne petite Belgique et la première chose que je constate c’est qu’elle est toujours bien là, à la même place, bien ancrée en Europe. Ensuite, comme par magie, je capte à nouveau une radio belge, je retrouve mon opérateur gsm qui s’affiche sur mon écran de portable, je pourrai appeler ma maman plus longtemps, je dois adapter ma conduite pour éviter les nombreux trous sur la route, je ralentis. Je décide d’aller boire une bonne bière dans un village.

        Je me gare sur la place principale et je constate que les femmes sont toujours aussi belles, oui, oui, les femmes belges sont belles. Il n’y a pas que là-bas que l’herbe est plus verte. nso-123brooke03.jpg

       Je reste dans ma voiture pour écouter les informations, enfin des informations belges. C’est normal, non, de vouloir se mettre au parfum quand on revient chez soi. . .    J’apprends que nous avons un « préformateur » ! Ca c’est bien de chez nous ! Il y a eu le formateur, l’informateur, le démineur, le facilitateur, je crois également l’observateur, le buveur, la rondeur, la stupeur et j’en passe ! Il nous manque, comme toujours, le plus important pour en finir comme des grands. Il nous manque le ‘Terminateur » ! Mais bon, la Belgique ne serait plus la Belgique si elle avait un vrai gouvernement stable et durable . . .

        Et si j’allais boire cette bière !

 

        Patrick Ringal

 

 

08/05/2008

Là-haut au téléphone

                   Suite de là-haut au "Le bon repos"

a50f88f6996f00f2ba1235902591a037.jpg 

         Allo ? Oui, salut, dis, je fais vite parce que j’appelle de Suisse alors que je suis abonné en Belgique, donc pour te parler j’appelle de Suisse, je passe par la Belgique et je reviens en Suisse...

         Quoi ?

         C’est pas grave. Il faudrait que tu me prêtes un franc... 

         Quoi ?

         UN franc ! 

         Ben oui je suis franc !

         NOOOON..... Je fais vite parce que j’appelle de Suisse, donc, est-ce que tu peux me prêter UN franc ? 

         Tu veux un franc ?

         OUUUII... ! Juste un franc... 

         Tu sais que je travaille ? Tu sais que je suis en réunion et que je vais aborder les dividendes de « GFTONNE » ?

         ... 

         Tu me demandes donc si je peux te prêter un franc ... ?

         Mon copain, oui, je te demande un franc à prêter. Je suis allé changer mon billet dans quelques commerces, dans une agence de banque, dans un je ne sais plus quel élevages, et personne est capable de me changer ce billet de 100 francs ! En Suisse ! Alors je te demande si tu peux me prêter un franc... 

         Attends... Oui, vendez, vendez, nous allons faire un bénéfice de 400 milliards. Donc tu disais que tu voulais un franc ?

         Heu, oui. 

         Bien, je te propose d’aller à la maison et de te reposer. Je crois que l’altitude ne te convient pas...

         Mon copain, je ne déconne pas ! Je dois un franc à une cafetière mal construite et crachant sa frustration de ne pas être nettoyée de temps en temps ! 

         La cafetière est juste à côté du micro-onde !

         Mon copain, MERDE ! Je te jure que ce n’est pas une blague ! Je dois partir demain et je dois un franc à une cafetière qui détient ma carte d’identité ! 

         ... Oui, vendez ! Vendez ! Bien, écoute, il faut que tu te rendes au centre hospitalier. Respire et soit bien avec toi-même. La Suisse est belle ...

         ... et surtout haute et chère et raciste et chauve ! 

         Chauve ?

         Heu, ..., chauvine !

         Bon écoute, j’ai du travail. A ce soir. C’est moi qui fais à manger. 

 

168282b54f82beb48d1316dd4fc2b367.jpg

 

           Suite ...

 

             Patrick Ringal

       cequejevois@hotmail.com